Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog


                                      
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 23:30

 

fuck_your_standards_by_tall_bird-d7lclhw
Source : Tall Bird

 

Avez-vous remarquez que bien souvent, quand une grosse (ou un gros) ose s'afficher sur l'Internet mondial, il y a tout un tas de personnes qui se découvrent une vocation de médecin (mais sans diplôme, faut pas deconner) ?

 

Chacun y va de son petit "non mais c'est pas bon pour la santé", "ah bah celle la j'aimerai bien voir ses bilans sanguins !", "c'est à cause des gros qu'il y a le trou de la sécurité sociale" (j'ai une info pour toi : quand tu va chez le médecin pour un rhume parce que t'es pas sorti couvert ou quand tu te t'es cassé le bras au roller parce que t'as pas mis de protection comme maman te l'avait dit, je paye aussi pour toi) etc... Mais est-ce que nous on vous fait chier à longueur d'année ? Bah non.

 

J'imagine déjà ces petits êtres se sentant l'âme altruiste (ou pas) voulant aider la grosse en détresse. Après tout, c'est par bonté de coeur, il faut bien l'aider cette pov' dame qui se voile la face !

 

tumblr_n4vavsnAZ61r2uv5io1_1280
tumblr_n4vavsnAZ61r2uv5io2_1280
tumblr_n4vavsnAZ61r2uv5io3_1280

 

Source : Kristengish

 

 

Ah... Attendez, on m'indique dans l'oreillette qu'en fait, vous êtes juste des connards.

Qu'au final, ce qui vous dérange, c'est de voir une personne qui ne correspond pas à vos petits critères être bien dans sa peau ("Une grosse bien sa peau ça existe pas heiiiiin" TA GUEULE).

 

"Nan mais attends une grosse en maillot de bain qui s'affiche chuis desoleyyyy elle promeut trop l'obésité quoi"... Ah oui, il est vrai que le mal-être c'est tellement mieux.

Ce mal être là qui pousse des milliers de personnes à se renfermer sur elle-même. Ce mal-être source de mauvaise estime de soi (c'est tellement mieux pour aller de l'avant *lolilol*). Ce mal-être en parti responsable de TCA (trouble des conduites alimentaires). Ce mal-être là qui peut aller jusqu'au suicide dans les cas extrêmes (ouais une grosse en moins ! *humour noir*). Non vraiment bravo les mecs, vous pouvez être fier !

 

Mais j'ai un scoop pour vous : les risques de santé liés au surpoids ON LES CONNAÎT !

On les entend tout le temps, à tout bout de champ et ce parfois depuis la petite enfance.

Ça va de tonton Bernard qui te rappelle lors des dîners de famille à quel point tu es grosse et que tu devrais arrêter avec les cacahuètes ("c'pour ton bien tu comprends") en passant par le corps médical qui n'a toujours pas compris qu'il faudrait peut-être d'abord songer à soigner l'esprit avant de regarder ce qu'il y a dans ton assiette (sans compter les prises de poids liées à des maladies, des traitements et autres troubles... Et ouais ça t'en bouche un coin !).

 

 

fat-whisperer-EF-750
 
Source : Everyday feminism

 

Crois-moi, les régimes je connais (j'ai essayer la soupe au choux, de peser les aliments, de ne rien manger du tout et même de me faire vomir une fois. Ça j'avoue j'ai pas trop aimé) et c'est depuis que je ne suis plus obsédée par la nourriture et par le moindre gramme pris que je me sens mieux, comme libérée. Tu me diras "ouais mais en attendant t'es toujours grosse", oui c'est vrai tu es un fin observateur.

 

Depuis que j'ai arrêté de me prendre la tête avec toutes ces conneries, de peser les aliments et de culpabiliser à chaque fois que je mangeais une frite, je suis STABLE alors que pendant des années j'ai fait du yo-yo avec mon poids (t'inquiètes perdre 5 kilos pour en reprendre 15 je connais aussi).

J'ai déjà reçu plusieurs témoignages qui vont dans ce sens, des témoignages de femmes qui une fois qu'elles ont envoyées valser leur complexes se sentent mieux et arrivent même à perdre du poids (j'insiste là dessus : seulement si elles le souhaitent et pas parce qu'une tierce personnes leur ordonnera), chose qui leur était impossible avant. Manifestement, le body shaming n'est pas un remède efficace...

 

 

f80c16b071c143dc569cd4557085e9a0
 
Source inconnue
 
 
Ici, je ferais toujours la promotion du bien-être et de l'estime de soi, rien d'autre.

Parce que vois-tu, la prochaine fois que tu auras envie de faire ton bon samaritain histoire de cacher le dégoût que les gros t'inspire, tu éviteras et tu iras t'occuper de ton derrière, ça ira mieux pour tout le monde.

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 23:01
Big or not to big -velours (1)
 

Nous sommes le 16 du mois et c'est donc le jour du challenge French Curves !

 

Créé par Gaelle Prudencio, ce challenge réunit chaque mois des dizaines de blogueuses curvy francophones.Notre mission est de vous proposer chacune un look en rapport avec un thème commun. De quoi vous donner pleins d'idées !

Le défi French Curves va également au-delà de la mode puisque des femmes de toutes tailles et morphologies participent : une belle ode à la diversité !

 

Ce mois-ci, nous avons eu pour thème le velours !

On en voit partout et j'avoue que pour moi c'était un peu le retour improbable : ça m'évoquait plutôt les années 90, quand il pullulait dans mon dressing avec notamment un t-shirt en velours ras que J'ADORAIS même si on m'appelait "stade de France" (rapport à la pelouse...) quand je le portais.

Et puis à force de voir du velours partout cette année j'ai fini par succomber surtout quand on voit qu'au final beaucoup de pièces canons sont proposées. Rien à voir avec les trucs moches que je mettais au collège !

 

J'vais pas mentir, je me suis lancée sur un truc à priori casse-gueule : la combi-salopette-jupe-culotte en velours. J'ai hésité un peu (c'est-à-dire 5min) et puis bon, cette petite chose étant méga soldée, je me suis dit que je risquais pas grand chose.

Parait que sur les grosses, la combi c'est interdit, la jupe-culotte c'est interdit, les salopettes c'est interdit et le velours c'est interdit. Mais vous savez quoi ? Au final j'adore et je m'en "balek" que ça flatte mon gros cul ou pas !

Cette combi hybride, avec sa belle couleur bleu marine, ses bretelles croisées dans le dos et ses boutons dorés, est carrément canon ! J'avais peur que mes hanches (approximativement aussi larges que le titanic) ne passent pas mais non, c'est parfait !

 

Pour cette tenue, j'ai misé sur la french touch' et sur quelques éléments rétro.

 

La marinière est bien évidemment de sortie : si ça c'est pas typiquement français ! Après tout, on nous représente souvent avec un béret, une marinière et une baguette de pain sous le bras... C'est très cliché (même si toujours plus élégant que de nous représenter avec sauciflard et verre de pinard) mais j'avoue que j'aime beaucoup en jouer ;)

 

Quelques éléments rouges viennent donner du pep's à cette tenue que l'on pourrait également nommer "le drapeau" (bleu-blanc-rouge... aucune subtilité la meuf).

 

Ainsi, mon bibi à noeud léopard est de la partie ! J'adore ce type de petit chapeau et ce modèle se porte très facilement : il est au final assez discret et ne vous fera pas ressembler à Tati Gertrude qui sort son bibi façon pièce montée pour le mariage de votre petit cousin...

 

Des escarpins rouges viennent clôturer cette tenue.

Ces chaussures me tuent les pieds mais pourtant je ne voyais pas mon look sans ! C'est ça je crois être une victime de la mode (ou de la connerie me diront certains) ;) !

 

 

 

Big or not to big -velours (6)
 
Big or not to big -velours (10)
 
Big or not to big -velours (9)
 
Big or not to big -velours (12)
 
Big or not to big -velours (3)
 
Big or not to big -velours (7)
 
Big or not to big -velours (4)
 
IMG_2984
 
Big or not to big -velours (13)
 
Big or not to big -velours (5)
 
Big or not to big -velours (11)
 
Big or not to big -velours (8)
 
Combi jupe-culotte Dorothy Perkins
Marinière BALSAMIK
Escarpins Tamaris
Bibi Filippo Catarzi
 
 

Photos par Le Petit Ours Bond

 

28847158556_9cb52bdb5d_q
 
 
je veux le même look

 

*Cliquez sur les photos

 
16731874_10209756862972974_1102159379_o  16731623_10209756863732993_934404685_o  DP07251717_Large_F_1
 
16731790_10209756868213105_1181431595_o
 

*Liens affiliés

 

 

La French Curves est aussi sur Facebook !

 

    Retrouvez également les autres participantes : cliquez sur les photos pour découvrir leurs looks :)

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 23:15
Divine Rondeurs - Big or not to big (6)
 

Les boxs, c'est un peu comme les lapins, ça se multiplie beaucoup (blague de mauvais goût bonjour) !

Et il y en a pour tout le monde : on a bien sûr des boxs beautés, des boxs axées sur la mode, les bijoux et même des boxs pour animaux et mioches.

Le principe est simple : vous payez chaque mois une certaine somme et vous recevez une jolie boîte avec tout plein de surprises à l'intérieur, avec des produits "full size" et des goodies par exemple. On peut dire que ça cartonne vu comment le concept s'est développé !

Désormais, même les cuissots dodus ont le droit à leur box avec Divines Rondeurs !

Le principe est le même : vous vous abonnez (au mois, au trimestre etc...) et recevez une boite surprise avec à l'intérieur un vêtement, un produit beauté, une gourmandise et un accessoire selon votre profil et les tailles que vous aurez renseignés au préalable.

Aurélie, la créatrice, m'a fait le plaisir de m'envoyer la box de Janvier afin de découvrir son concept :)

 

 

Divine Rondeurs - Big or not to big (5)
 
 

J'ai reçu au bout de quelques jours une boite bien emballée avec noeud et papier de soie à l'intérieur. Moi quand je reçois de jolis paquets comme ça, je suis telle une enfant et j'ai juste hâte d'en découvrir le contenu (bon là j'ai ouvert le tout soigneusement et j'ai pas fait comme quand j'étais petite soit arracher le papier tel un bulldozer en forêt amazonienne).

Le mois de Janvier était axé sur le bien-être et le cocooning histoire de commencer l'année du pied (ça fait beaucoup de "é" quand même).

 

 

DEBARDEUR (20 euros) + LEGGINGS (23 euros)

 

 

Divine Rondeurs - Big or not to big (4)
 

 

A l'intérieur, on découvre un leggings et un débardeur de Carisal, une marque grande taille.

J'avoue je ne suis pas très leggings (néanmoins je met des ballerines, on peut pas être parfaite) mais en revanche j'adooore en porter chez moi les jours de grosse flemme à base de série TV et de pot de Hagen Daaz ("Haaaan tu manges pas des haricots verts toute l'année vu comment t'es grosse ?" diront les mauvaises langues...).

Les leggings, ça reste quand même le plus confortable du monde non ?

 

Un débardeur vert à bretelles spaghetti réglables (ça c'est cool) vient l'accompagner. Je sens qu'il va lui aussi être de sortie les dimanches cocooning même si il peut être porté sous une chemise par exemple. Ce sont 2 pièces sobres qui respectent bien le thème de la box et qui peuvent également être bien pratiques pour les sportives.

 

 

LE PIN'S (9 euros)

 

 

Divine Rondeurs - Big or not to big (1)
 

 

Dans cette box, on retrouve également un pin's (putain ça me ramène dans les 90's quand mes frères les collectionnaient) dont je suis complètement fan et qui vient de "Curly Sue".

"100 % perfect the way I am" : je ne pouvais pas être plus d'accord avec cette phrase ! (Mes chevilles vont bien, merci)

A accrocher sur son perfecto pour montrer à Dame Ginette qu'elle a pas intérêt à vous brancher sur la taille de votre derrière (non mais) !

 

 

LE SAVON COEUR (1 euros)

 

 

Divine Rondeurs - Big or not to big (3)
 

Un savon en forme de coeur qui vient de "La savonnerie de la Drôme" s'est lui aussi glissée dans la box.

IL SENT MONSTRUEUSEMENT BON ! Ce truc m'a embaumé toute la boite et même les vêtements se sont imprégnés de son odeur de Thé vert. Je pense que je vais le glisser dans mes tiroirs afin que mon linge garde une odeur de propre et non pas de renfermé...

 

 

UNE JOLIE AFFICHE (9,50 euros)

 

 

Divine Rondeurs - Big or not to big (8)
 
 
Cette affiche est à se placarder sur la tête les jours où ça va pas.
Le moral en berne ? Un coup d'oeil dessus et hop un coup de boost !
Bon okay, il reste aussi la solution du pot de Hagen Dass mais c'est mloins décoratif...

 
GOURMANDISES & GOODIES
 
 
Divine Rondeurs - Big or not to big (7)
 
Divine Rondeurs - Big or not to big (2)
 
Pour finir, on retrouve une petite sucette (j'arrêtais pas d'en boulotter pendant les cours quand j'étais au lycée) ainsi que quelques goodies : des bons plans, des codes promos, des autocollants et des échantillons "One beauty Switzerland" (j'aurai je l'avoue aimé retrouver un produit de beauté en Full Size afin de pouvoir mieux tester cette marque, même si j'imagine que pour une box qui débute ce n'est pas évident).
 
En tout cas, je trouve vraiment chouette d'avoir une box adaptée à nos formes (notamment pour les vêtements) et j'espère que le concept va continuer d'évoluer :) !
 
 
La box Divines Rondeurs est disponible ici
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 23:30
big or not to big  badFatass 12
 

Aujourd'hui on va se la jouer badass d'opérette en perfecto et jean à patchs !

 

Quand j'ai montré ce pantalon à ma mère, sa réaction a été sans appel : elle n'aime PAS DU TOUT ! 

Moi bien évidemment j'adore : entre les tâches de peintures et les tropmimignons patchs je suis fan ! J'aime également beaucoup la coupe boyfriend, à porter ample sur le cuissot et à "rebouler" sur la cheville (oui ce mot n'existe pas mais il devrait hein, ça faciliterai la vie des modeuses ambulantes).

Ce jean vient de chez Studio Untold, la marque jeune d'Ulla Popken. Ils ont de très belles pièces et j'ai eu plaisir à découvrir leur nouvelle collection lors d'un évent 46 et +, distributeur officiel de la marque en France. D'ailleurs si vous êtes de la région parisienne, je vous conseille de faire un tour dans la boutique 46 et +, au centre commercial de la vache noir. Le choix y est énorme !

 

Histoire de me la jouer rebelle à 2 balles, j'ai misé sur mes escarpins noirs vernis et sur mon perfecto fétiche.

 

Celui-là, on peut dire que je l'ai porté et re-porté. Il avait à l'époque saigné mon compte bancaire mais je n'ai jamais regretté cet investissement.

Sa coupe est parfaite et que dire de son cuir qui se patine merveilleusement avec le temps ?

 

Pour finir, alors que d'habitude ma devise est "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué", j'ai misé sur la sobriété avec un simple t-shirt blanc. Après tout la star de cette tenue c'est mon jean alors laissons le être sur le devant de la scène !

 

big or not to big  badFatass 13
 
big or not to big  badFatass 01
 
big or not to big  badFatass 09
 
 
big or not to big  badFatass 02
 
big or not to big  badFatass 06
 
big or not to big  badFatass 07
 
big or not to big  badFatass 08
 
big or not to big  badFatass 04
 
big or not to big  badFatass 05
 
big or not to big  badFatass 11
 
big or not to big  badFatass 10
 
big or not to big  badFatass 03
 
Perfecto Fashion Cuir
T-shirt Asos Curve
Jean Studio Untold (offert par 46 et +)
Escarpins Christian Louboutin
 
je veux le même look

 

*Cliquez sur les photos

veste-en-simili-esprit-motard--noir-grande-taille-femme-ve745_1_zc1  tee-shirt-basique-coton-blanc-grande-taille-femme-tv224_11_zc1  16522448_10209701061977984_1547348154_o
 
MD_0000139435_264830_09
 
*Liens affiliés
 

Photos par Le Petit Ours Bond

 

28847158556_9cb52bdb5d_q

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 23:05
IMG_2868
 

Les gars, j'ai un problème.

Vous voyez les junkies ? Bah moi c'est la même. Alors certes je ne m'enfile pas des doses d'ecstasy tous les 4 matins mais je dois avouer une addiction sévère aux palettes de make-up, pour les yeux précisément (chacun ses petites préférences).

 

IMG_2876
 

Quand la palette Afterdark est sortie, dans ma tête ça a fait "gling gling" (enfin ça a plutôt fait "rahputainelleesttropbelleilmelafaut" !). Elle m'a de suite plu et j'ai guetté sa sortie en France tel un chat attendant lamentablement ses croquettes (cette comparaison m'est venue en observant mon chat quémandant sa pitance face à une gamelle PLEINE).

 

Et puis bingo, la palette est arrivée sur le site français d'Urban Decay. C'est la première fois que je teste leurs services et franchement au top : la livraison a été extrêmement rapide (2 jours après la commande) et le tout est arrivé dans une très belle boîte à l'image de la marque.

 

 LE PACKAGING

 

IMG_2869
 

Cette palette faite "pour les oiseaux de nuit" comme le dit Urban Decay est un vrai petit bijoux : NON MAIS VOUS AVEZ-VOUS CE PACKAGING DE FOLIE ?

Si comme moi vous aimez les choses qui brillent, aucun doute que l'écrin holographique aux milles reflets vous plaira ! De plus, le boîtier ne fait pas du tout cheap le plastique étant assez épais. Par contre gare aux traces de doigts : si vous êtes maniaque oubliez (mais dites vous qu'au moins en cas de tentative de vol, les empreintes digitales seront facilement identifiables...) !

 

IMG_2871

 

A l'intérieur on retrouve un grand miroir (et ça j'apprécie !) et un pinceau double-embout en poil. D'habitude je déteste les pinceaux fournis avec les palettes, surtout ceux à embouts mousses (les mecs franchement faites des économies et arrêtez de nous refourguer ces merdes là. Oui Sleek je parle aussi pour toi !).

Néanmoins, je n'ai jamais été déçue de ceux d'Urban Decay : ils sont plutôt de bonne facture et il m'arrive de les utiliser sans perdre un œil.

 

TEXTURE & PIGMENTATION

 

IMG_2872
 

La texture des fards est assez soyeuse, presque crémeuse pour certaines teintes. Ils sont pour la plupart bien pigmentés (seuls "Paralyzed" et "Backfire" ressortent un peu moins selon moi) et sur la paupière ça envoie de la paillette (ou du pet de licorne, c'est comme on veut) !

Les fards sont légèrement poudreux (mais bon pas de quoi affoler mémé non plus) et font quelques chutes mais ils se travaillent vraiment très bien et les teintes se fondent bien entre elles.

Je suis rarement déçue d'Urban Decay et cette palette est vraiment de bonne qualité : moi qui était un peu plus mitigée sur la "Full Spectrum" (j'ai pu remarquer des différences de pigmentation selon les teintes), là je suis ravie de constater que la "Afterdark" tient la route !

 

LES COULEURS

 

IMG_2870
 

Cette palette n'est composée que de teintes chatoyantes et irisées, dont des duochromes. De quoi se transformer en oiseau de nuit !

 

Du bleu au vert en passant par le doré et le violet, les 10 fards (7 inédits, 3 cultes) couvrent un large spectre et il y a aussi bien des tons froids que des tons chauds. Il n'y a pas une seule teinte que je n'aime pas : elles ont toutes un superbe rendu ! Certaines sont même de vraies petites pépites, tel "Lounge" ou "Fringe".

Quant j'ai vu qu'Urban Decay décrivait sa palette comme "une collection de tonalités-bijoux", je me suis dit qu'ils abusaient un peu sur les superlatifs mais en fait oui c'est totalement ça : ces fards métalliques et aux reflets changeants pour certains parent très joliment le regard. De quoi dire "Hey toi là regarde moi dans les yeux" !

 

L'harmonie de teintes me plaît beaucoup en tout cas et rappellent un peu les couleurs que le ciel peut avoir...

 

IMG_2873
 
(De bas en haut) ALTER : un blanc or très lumineux pleins de reflets dorés et orangés ; SCENE : un ducochrome rose gold tirant sur le pêche selon la lumière ; SUPERSONIC : un cranberry aux reflets métalliques ; SINFUL : un doré chaud mordoré ; OFF DUTY : un marron glacé irisé
 
IMG_2875
 
(De bas en haut) DRUGGIE : un parme rosé aux reflets bleutés ; BACKFIRE : un prune irisé légèrement pailleté aux reflets rosés ; LOUNGE : un duochrome passant du brun au vert ; FRINGE : un bleu canard intense irisé ; PARALYZED : un bleu navy légèrement irisé
 
 
VERDICT ?
 

Je pense que cette palette ne se suffit peut-être pas à elle-même : il n'y a pas de fards mats, ni de neutres (bien utiles en fards de transition par exemple). Néanmoins je ne regrette pas du tout de l'avoir désormais dans ma collection ! C'est une palette très colorée avec laquelle on peut réaliser des make-up de folaïïïe ma chérie et très créatifs ! Comme je le dit toujours, il faut s'amuser avec le maquillage : à quoi bon avoir une palette comme la "Afterdark" si c'est pour s'ennuyer ?

 

IMG_2892
 
IMG_2891
 
 
Disponible sur l'e-shop d'Urban Decay
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 00:00
tumblr_mxrsm8I4aJ1sm8jheo1_250
 

"Les os c'est pour les chiens", "Une femme sans courbes c'est comme une route sans tournant on s'ennui", "Les vrais hommes aiment les vraies femmes" (sous entendu : avec des fooooormes) etc... Que j'aime le body shaming (mode ironie *on) !

Si vous fréquentez ne serais-ce qu'un peu le monde de la grande taille, vous avez déjà dû lire ou entendre ce genre de phrases nauséabondes lancées tels des mantras pour se rassurer. Car après tout, taper sur les personnes différentes de soi quoi de mieux pour se réconforter ? Sur Facebook, les panneaux de ce genre inondent les pages soi-disantes "body positive" ou encore les profils personnels de personnes bien souvent elles-même rondes.

 

Et pourtant, je pense sincèrement que quand on est en accord avec soi-même et bien dans sa peau, on a pas besoin de ça. Pour moi, partager et cautionner ce genre de propos, c'est juste affirmer au monde entier son mal-être : c'est bête hein venant bien souvent de la part de personnes disant "s'assumer" ? C'est dire "hey regardez-moi je vaut mieux que les autres" alors que : non. Certains me diront que j'y vais un peu fort, qu'après tout on se moque des gros en permanence mais je ne suis pas d'accord : la grossophobie ambiante c'est très grave ça je ne le nie absolument pas (il n'y a qu'à voir le nombres de commentaires puants qui circulent sur internet dès qu'une grosse ou un gros se montre, où encore ce que de nombreuses personnes vivent dans la société actuelle) mais ce n'est absolument pas une raison pour soi-même s'abaisser à ce genre de choses.

 

images
 
(Ouuuuh la jolie citation que voilà !)
 

Pour moi la phrase la pire, pourtant vue et entendue beaucoup plus que d'autres, c'est celle-là : "les os c'est pour les chiens". C'est hyper violent et surtout très humiliant pour pleins de femmes : ne suit-on justement pas ces pages + size pour aider à se sentir mieux et mettre en avant les inégalités subies par les gros ? Pourquoi dénoncer d'un côté les moqueries subies par les personnes fortes tout faisant de même avec d'autres physiques ? Je trouve que c'est un non-sens.

 

A votre avis, quel est le ressenti de ces femmes que l'on compare à des os, comme si leur corps n'en était réduit qu'à ça et dénué de tout humanité. Son être tout entier se retrouve réduit à plus bas que terre et croyez moi ça en fait souffrir beaucoup (comme cette camarade de classe au collège que l'on comparait non stop à un squelette : elle en pleurait tout les soirs *clap clap*)...

S'en suit bien souvent la surenchère des hommes qui affirment que les vraies hommes n'aiment pas les "planches à pains" mais les vraies femmes (comme si les fausses femmes existaient...). Affligeant n'est-ce pas ?
Si on arrêtait également de chercher à tout prix l'approbation des hommes sur notre corps ? Car il est aussi question de ça : la validation par la bite (je ne possède pas l'origine de cette phrase : elle me vient de
Gras politique, que je vous conseille vivement).
On peut exister en tant que femmes au-delà du regard que porte les hommes sur nous et il faut arrêter de penser que nous devons à tout prix chercher à leur plaire. Existez pour vous, aimez-vous pour vous même : vous ne vous en porterez que mieux ! C'est votre corps et il n'a pas à être là pour divertir la gente masculine (mais ça, on en reparlera dans un autre billet).


Pensez-aussi que nous sommes environ 6 milliards d'être humains sur terre et qu'aucune préférence physique ne doit-être mis sur un piédestral par rapport à d'autres.
Je m'explique : à titre personnel, je préfère les hommes grands et costauds comme l'illustre très bien mon compagnon. Vais-je dénigrer ceux qui préfère les hommes petits et fluets ? Bah non. 
C'est dire qu'un corps vaut mieux que l'autre hors ce n'est pas le cas. On ne peut pas plaire à tout le monde, c'est un fait : chercher à descendre les autres physiques n'y changera rien. Il faut juste savoir respecter tout le monde sans dire q'un type de physique est supérieur à l'autre : que serait-le monde si nous étions tous faits pareil ? Et bien on se ferait chier tout simplement !

 
Alors par pitié : évitions de cautionner les propos nauséabonds ! Les femmes subissent déjà bien assez d'injonctions sur leur corps sans que nous même contribuions à ça.

Car la body positive pour moi, parmi tant d'autres choses, c'est partir du constat qu'aucun corps, physique, morphologie ou "whatever you want" n'est meilleur que l'autre et que dans la pluralité s'exprime la beauté.

Pour votre bien et le mien, stop aux phrases tel que "les os c'est pour les chiens" BORDEL !

 

bodypositive_9
 
"All bodies are beautiful"

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 00:20
French Touch 12
 

Aujourd'hui je vous ai sorti tous les clichés sur la France : la marinière, le béret, le rouge à lèvres rouge et même la baguette de pain (ouais ouaiiis). Manque plus que le petit verre (ou le gros, ça dépend votre taux d'alcoolémie) de rouge et en avant Simone !

 

En même temps, j'ai toujours aimé jouer de ces codes et de la French touch' !

 

J'ai même sorti les bretelle tiens ! Alors pas celles de tonton Gérard non mais plutôt celle de mon petit short en jean pour lequel j'ai totalement craqué.

J'adore sa coupe un peu ample sur les cuisses et sa taille haute qui enveloppe bien les hanches. Et puis bien sûr, THE détail qui tue, les bretelles ! Je suis folle des vêtements ayant en plus ce petit détail qui fait selon moi toute la différence :)

 

Une marinière vient l'accompagner. Ce type de haut et moi c'est aussi une grande histoire d'amour : je commence à en avoir une petite collection dans mon dressing (le premier qui me dit que ça sert à rien il se prend mon poing sur la caboche. Faut pas énerver un Français on t'as dit) et avec ce short, je trouve que ça le fait carrément (oui le Français aime bien se la péter aussi).

 

Une petite cape rouge à l'esprit un peu british (ouuuuuh je cherche les embrouilles là !) est de mise.

Elle vient de ma collection créée en collaboration avec MlleTipoi.

J'ai malheureusement une mauvaise nouvelle : Claire arrête totalement le prêt-à-porter féminin et la collection + size n'est désormais plus disponible. Néanmoins la marque se consacre désormais aux bébés alors si vous voulez gâter vos petits bouts de chou avec des créations toujours 100% personnalisables c'est l'occasion !

 

Pour compléter ma tenue, je n'ai pu résister au plaisir de sortir mon tout nouveau béret, une vraie petite merveille.

Il vient de chez Beauxoxo, une marque qui fait des accessoires de tête mais surtout des bérets canons entièrement brodés !!! (Tu la sens la nana hystérique qui est devenue fébrile quand elle a découvert cette marque ?)

Petits noeuds, animaux de la forêt, Marie-Antoinette etc... Il y a beaucoup de choix et de coloris différents.

Moi j'ai craqué pour la version très parisienne à base de Tour Eiffel, de baguette, de rouge-à-lèvres etc... Je l'ai pris en blanc pour aller avec tout mais le  rouge me tentait beaucoup aussi.

La prochaine fois je pense craquer pour la version animaux de la forêt, très "bambi" dans l'âme.

 

Mes derbies à talons noires viennent clôturer cette tenue sur une petite touche "chic" car après tout la Française a toujours la classe non ? (Enfin les gens qui disent ça sont ceux qui n'ont pas vu ma tronche au réveil : niveau classe on repassera)

 

French Touch 03
 
French Touch 02
 
French Touch 05
 
French Touch
 
French Touch 11
 
French Touch 07
 
French Touch 10
 
French Touch 08
 
French Touch 09
 
French Touch 13
 
French Touch 06
 
French Touch 04
 
French Touch 01
 
Cape Big or not to big x Mlle Tipoi
Marinière BALSAMIK
Short Asos Curve
Derbies André
Béret Beauxoxo
 
je veux le même look

 

*Cliquez sur les photos

 

501070291_1000_CO_2_1200  16409105_10209642504394081_725361390_o
 
16389039_10209642492113774_234214578_o  MD_0000123643_231844_06

 

*Liens affiliés

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 23:01
Revue Kat von D (13)
 

Pour toutes les #beautyaddict comme moi (pitié, dites moi que votre banquier vous déteste aussi...), vous n'avez pas pu y échapper : KAT VON D DÉBARQUE ENFIN EN FRANCE (tu la sens la nana hystérique là ?) ! On peut même dire que ça a été l'événement car pour être passée au Sephora des Champs Elysées (qui a eu la collection en avant-première), impossible de louper le lancement de la marque dans nos contrées : devanture cloutée, station de métro redécorée, rouge à lèvres géant en guise de déco sur les trottoirs etc...

Créée par la tatoueuse ultra célèbre du même nom, cette marque qui connaît déjà énormément de succès outre atlantique propose des produits variés. Rouge à lèvres, palettes, pinceaux, fond de teint etc... De quoi combler toutes les #makeupaddict !

 

J'avais vraiment hâte de sauter le pas et d'enfin tester cette marque mais j'ai attendu qu'elle arrive chez nous pour me lancer (et éviter par exemple ces foutus frais de douanes).

J'ai été hyper raisonnable (les impôts vois-tu... bonne excuse n'est-ce pas ?) et j'ai commandé seulement 2 petites choses. J'ai néanmoins repris un 3 ème article en allant faire un tour au Sephora des Champs Elysées.

Au début je ne voulais pas prendre de RAL mat alors que je ne jure que par ça ! J'attendais les nouvelles couleurs qui devraient sortir d'ici les prochaines semaines (notamment un bleu-gris de toute bôôôtey) mais en les voyant en magasin j'ai craqué sur une des teintes proposées.

Sur le site, j'ai pris une petite palette "Shade & light" en teinte "Plum" (il y aussi la grande palette Shade & light mais j'ai déjà ces teintes en 10 000 exemplaires dans d'autres palettes) et un RAL Studed kiss.

 

 

Revue Kat von D (1)
 

Un des gros points forts de la marque, ce sont les packagings (et moi je suis très faible face à de beaux objets... Le marketing a je crois été inventé pour les pigeonnes tel que moi qui ne savent par résister).

Kat von D a un style résolument rock'n roll et gothique à la fois. Pas étonnant que sa ligne de make-up suive le même chemin !

 

Revue Kat von D (2)
 
La palette est très jolie : on a un boîtier en plastique avec inscrit dessus le "Shade & light" en relief et en caractères gothiques. Le Kat von D est inscrit en lettres dorées et franchement ça claque ! Elle est assez solide pour être transportée partout, et le fait de retrouver un petit miroir à l'intérieur est bien pratique.
 
 
Revue Kat von D (3)
 

Le rouge à lèvres quant à lui est entièrement recouvert de petits clous ("Studded" = clouté en French, tu le vois le rapport à effet avec le packaging là ?). Ça fait pas cheap du tout (non parce qu'au départ les clous ça me rappelle quand même mon adolescence où je tentais de passer pour un gothique très rockeuse dans l'âme alors qu'une fois rentrée chez moi je regardais Disney Channel quoi...) et au contraire ça envois du lourd ! 

Quand tu sors ton rouge à lèvres dans la rue, tu as la classe d'autant plus que même sur le raison, le logo Kat von D est gravé !

 

IMG_2816
 

Le tube du "everlasting liquid lipstick" est assez fin et très allongé (alors désolé j'anticipe mais les pervers là, aucun sous-entendu sexuel ici !)), avec un bouchon orné de roses argentées et un tube transparent pour voir la couleur (quand tu as 15000 RAL crois moi le matin ça te saoule de chercher !).

La aussi le packaging est très joli et on reconnaît bien l'univers de la marque.

 

Alors bon, avoir de beaux packagings c'est bien joli mais la qualité suis t'elle et le buzz est-il mérité ?

 

La palette "Shade & light"

 

Revue Kat von D (6)
 

La palette "Shade & light" est très bien fichue, notamment pour les débutantes !

 

Le principe est simple : l'harmonie de couleur a été créée pour pouvoir facilement se maquiller et sculpter son regard avec le fameux principe du "Shade & light", jouant sur l'effet ombre et lumière tel un contouring des yeux. Agrandir ou étirer le regard par exemple par illusion d'optique devient un jeu d'enfant ! Différentes teintes sont disponibles, à accorder notamment avec la couleur de ses yeux pour les mettre en valeur (ou alors comme moi tu t'en bas les biiiiip et tu choisis les teintes qui te plaisent le plus).

On y retrouve donc un fard à mettre en base (en plus grande quantité, ce qui est cool vu qu'en général c'est celui dont on se sert le plus), des fards pour sculpter et un fard pour apporter de la lumière.

 

Revue Kat von D (10)
 
Revue Kat von D (11)
 
Vous pouvez suivre les indications que tata Kat von D aura gentiment glissée sous forme de petits tutos avec la palette mais vous pouvez aussi laisser parler votre imagination.
 

Alors on est d'accord en terme de teintes, ce sont pas les plus couleurs les plus fofolles du monde (la palette n'est pas faite pour ça) et même si il n'y a que des fards mats, les possibilités sont multiples : un simple dégradé, un smoky sensuel, un "halo" autour de la paupière etc... La maquillage est fait pour s'amuser !

Personnellement j'ai choisi la version "Plum" car j'adore ce type de couleurs et puis parce que bon quand même j'avoue, le violet fait ressortir à mort le vert ('fin ma belle sœur elle appelle ça "vert vase") de mes yeux et ça j'aime bien.

 

Revue Kat von D (7)
 
(Swatchs des teintes au pinceau)
 
 
C'est la première fois que j'ai des fards Kat von D entre les mains et je les trouve de qualité.

La texture est très soyeuse et ils sont bien pigmentés, surtout pour des mats. Seule la teinte la plus foncée m'a vraiment déçue : je trouve qu'elle est sèche et qu'elle accroche beaucoup moins la paupière, comme si elle était moins pigmentée. Ce fard est aussi très difficile à travailler : il s'estompe mal, fait des sortes de "paquets" etc... Je ne sais pas si le problème vient de moi, de mes pinceaux ou quoi mais je m'attendais à mieux car c'était la teinte pour qui j'avais le plus d'attente. 

Néanmoins pour le reste je n'ai pas eu de soucis : les autres fards se fondent bien entre eux, et bien qu'ils soient un peu poudreux ils ne font quasiment pas de chutes si ce n'est pas du tout. La teinte intermédiaire, une sorte de mauve, est superbe par exemple !

 

Malgré la déception quant au fard prune, j'adore cette petite palette ultra intuitive à emmener partout et parfaite pour tous les jours. C'est une palette qui me sera par exemple utile les moments où je veux faire "low profil" tout en ajoutant un petit quelque chose à mon regard ;)

 

Le rouge à lèvres Studded Kiss

 

Revue Kat von D (4)
 

Le rouge à lèvres "Studded kiss" est une petite merveille.

 

Bon déjà chez Kat Von D on ne rigole pas question choix de teintes : que ce soit pour les RAL mat liquides où pour les "Studded kiss", on ne sait même plus quoi prendre ! On y retrouve des teintes classiques (du nude, des roses, des rouges etc...) mais aussi des teintes plus originales (du bleu, du violet vif, du noir etc...).

C'est ça que j'aime avec les marques américaines, elles osent sortir des sentiers battus ! En France on a un peu de mal à admettre que le rouge à lèvres peut également se conjuguer en "bleu à lèvres" (même si par exemple Dior a fait un bel effort avec ses RAL mats en sortant notamment un sorte de bleu acier très foncé)... Et pourtant, les couleurs plus originales c'est canon aussi non ?

 

Revue Kat von D (8)
 
Moi j'ai opté pour la teinte "Na Yeon", qui est un noir métallisé absolument sublime !

 

Je ne me voyais pas encore prendre un rouge bordeaux (j'en ai beaucoup trop...) alors quand j'ai vu cette teinte, j'ai eu un énorme coup de cœur <3

Je ne suis pas tellement du genre à avoir peur de porter des teintes peu communes (je crois que ce sont plutôt les petites mamies qui ont peur quand elles me croisent avec... Vous n'imaginez pas le nombres de regards désapprobateurs du genre "ma fille tu file un mauvais coton !" que j'ai eu en portant des rouges à lèvres de ce type), bien au contraire !

"Na Yeon" est un superbe noir profond parsemé de petites paillettes qui lui donné ce rendu légèrement métallisé si particulier. Si j'osais la comparaison, une fois porté sur les lèvres, il me rappelle un peu les flaques d'huile d'un noir profond.

 

Je n'ai plus tellement l'habitude des rouges à lèvres en bâton mais je dois dire que celui la est bien pigmenté. J'avais un peu peur vu le rendu métallique (je trouve souvent que ce type de rouge à lèvres est moins couvrant) cependant pas de soucis de ce côté là. Un seul passage suffit pour recouvrir les lèvres même si j'ai préféré passer une seconde couche pour plus d'intensité.

La matière bien qu'assez épaisse glisse facilement sur les lèvres. Le confort est aussi au rendez-vous, ce qui est assez commun aux formules en bâton comme ce rouge à lèvres là. Le rendu n'est pas complètement brillant, je dirais qu'il est plutôt satiné.

Alors bien sur il n'est pas sans transfert et il bave quand on mange ou quand on boit, mais en dehors de ça sa tenue est vraiment pas mal pour un rouge à lèvres en bâton même si il faut prévoir des retouches dans la journée :)

 

Le "Everlasting liquid lipstick"

 

 

Les rouges à lèvres c'est mon dada : il y en a dans chaque recoins de la baraque ! Il m'arrive même d'en perdre et de les retrouver quelques temps plus tard dans un manteau oublié ou le coin d'une pièce (et je les retrouve d'ailleurs souvent après les avoir rachetés parce que bien sûr je ne peux vivre sans la teinte égarée harem)...

Les "everlasting liquid lipstick" font partie des incontournables de la marque alors bien sûr j'ai eu très envie de les tester !

 

Revue Kat von D (5)
 

La texture de ce ral est liquide mais pas non plus trop fluide ce qui je trouve en facilite l'application, d'autant plus que l'embout mousse est assez précis pour ça. Il glisse facilement sur les lèvres et ce de manière uniforme, sans faire de paquets, de trous ou quoi que ce soit. De plus la pigmentation est top, un seul passage suffit pour un rendu complètement opaque.

Il ne sèche pas dans la seconde qui suit, ce qui permet de facilement le travailler, mais se matifie tout de même très vite.

Le rendu est vraiment très joli : velouté sans faire effet peinture, il ne craquelle pas, ne se fige pas de trop et les lèvres restent souples. D'ailleurs niveau confort il est pas mal du tout : bien sur comme tout ral mat il assèche un peu mais cela reste minime et les lèvres ne tiraillent que légèrement en fin de journée pour ma part.

La tenue est plus que correcte pour moi : bien qu'il ait tendance à s'effacer au cours de la journée vers l'intérieur des lèvres, il le fait de manière plutôt uniforme et c'est très loin d'être la cata ! Certes 1 ou 2 petites retouches seront à prévoir  (surtout après un repas, ça j'avoue il n'y résiste pas ! En même temps après une raclette je dis ça je dis rien...) mais je trouve que cela reste très honorable ! 

 

Revue Kat von D (12)
 

Le choix de teinte a beau être énorme, j'ai su être raisonnable (enfin...) et ai juste opté pour "Bachelorette".

Oscillant entre le rouge et le rose, cette couleur est sublime ! Elle a un magnifique rendu et est pleine de pep's <3

En tout cas, je pense craquer pour d'autres teintes le "everlasting liquid lipstick" ayant passé haut la main le test !

 

 

Alors poupée, heureuse ?

 

Revue Kat von D (9)
 

J'ai vu, j'ai craqué et je n'ai pas regretté ! Que ce soit au niveau visuel ou par la qualité des produits, j'ai été pour ma part convaincue par Kat Von D, ne serait-ce parce que quand même la marque envoie du pâté ! Je suis très sensible aux personnes qui ont une personnalité atypique et savent créer un véritable univers. En ceci Kat von D me touche particulièrement :)

Il me tarde en tout cas de craquer sur pleins d'autres choses alors si toi Dieu du loto tu entendais mes prières (tu peux également les transmettre à ton pote le Dieu de l'euromillion, chuis pas sectaire), et surtout si tu exauçais mes vœux, je t'en serais reconnaissante "Ad vita eternam" (et ma banquière aussi)...

 

Kat Von D est disponible chez Sephora

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 23:01
FullSizeRender (1)
 

Ce week-end se tenait le Who's Next, aka le plus grand salon de mode Français ! De nombreuses marques y sont présentes à chaque édition afin de présenter leur créations, leurs collections à venir... De belles découvertes en somme !

 

Cette année, le salon a eu lieu sous le thème du #GirlSquad et j'ai eu la chance d'y assister en compagnie de la team French Curves pour participer à un petit challenge vivant (je vous en parle plus bas) et rencontrer les enseignes présentes sur place.

 

On le sait, la grande taille en France est un peu à la traîne. Peu médiatisée, peu mise en valeurs et surtout peu représentée (vous en voyez beaucoup des enseignes qui ont vraiment un choix de vêtements allant au delà du 46 ?), nous avons un train de retard même si cela s'améliore petit à petit.

Quel plaisir ça a été de voir que le Who's Next a pour la première fois aménagé un espace où la mode grande taille était présente ! Ça n'a l'air de rien comme ça mais pour moi c'est une avancée énorme ! J'ai eu l'impression que pour une rare fois, nous étions mis sur un pied d'égalité et que nous avions le droit d'exister tout simplement, surtout dans un tel événement qui a un rayonnement national ci ce n'est international. L'équipe a de plus été adorable ! Je les remercie du fond du coeur car pas à un seul moment je n'ai senti de regard de haut comme j'ai pu malheureusement le constater dans d'autres événements.

 

Ce fut aussi l'occasion de dialoguer avec les marques présentes et de découvrir les collections à venir.

 

IMG_6644
 
MatFashion - Crédit photo A bit of Jess

 

J'ai pu ainsi rencontrer Mat Fashion (disponible chez Castaluna ou encore Navabi) qui propose des pièces absolument canons et dans l'air du temps (et en vrai mamamia que c'est beau ! Leurs photos ne rendent pas justice aux vêtements...).

Retenez cette marque d'origine grecque qui propose de vrais pépites !

 

IMG_6588
 
Persona by Marina Rinaldi - Crédit photo A bit of Jess
 

Persona by Marina Rinaldi est une enseigne aux vêtements hauts de gammes très bien coupés, avec de belles matières et des jeux d'imprimés, de coloris qui rendent le tout ultra classe et très mode. Le chic à l'italienne !

 

IMG_6540
 
 
Laura Bégot - Crédit photo A bit of Jess
 

Laura Bégot quant à elle est une toute jeune marque Française ! Avec une fabrication "made in France", des pièces aux coupes soignées et aux matières de qualité (genre le pull Winter qui en vrai est une dinguerie), les vêtements proposés sont plutôt haut de gamme mais terriblement beaux. J'entends souvent "ah oui mais c'est trop cher"... En grande taille, je pense qu'il en faut pour tout le monde. Nous commençons à avoir pas mal de gamme à bas prix (Kiabi, Bonprix par exemple) et je trouve important d'avoir également accès à des pièces plus luxueuses qui représentent certes un investissement mais dureront dans le temps. Après tout la diversité des porte monnaie existe aussi et il en faut pour tout le monde :) !

De plus Laura et Pierre, fondateurs de la marque, sont adorables et passionnés par ce qu'ils font ! Ils le savent la mode grande taille, c'est très dur en France et le chemin sera long mais je ne peux que leur souhaiter beaucoup de succès :)

 

frenchcurves_sarahbalhaderehd_3
 
De gauche à droite, de bas en haut : Filiz, Mouna, Alis, Nell, Ninah, Anais, Angèle, Maevane, Gaëlle, Fériel, Kamanda, Jessica
 
Crédit photo : Sarah Balhadère
 
16231358_10154909208448618_498080627_o
 
De gauche à droite : Missflo, Claire, Gaëlle, Rachel, Aurélie, CarineGwladys
 
Crédit photo : Florie Berger
 

Ce fut aussi l'occasion de rencontrer une partie des French Curvettes présentes ces jour là. Je suis vraiment heureuse d'avoir pu rencontrer des femmes aux profils, aux styles, aux morphologies différentes et surtout de voir que chacune à sa place même si la société nous fait souvent sentir à l'écart.

Pour moi, il est ultra important que la diversité soit mise en avant et c'est en ce sens que j'ai adoré voir la team ces jour là ! Avec des nanas qui ont la pêche et avec lesquelles j'ai ri comme jamais. De la bonne humeur en barre je vous dit ! Notre corner "Girl with Curves" a su en tout cas attirer l'attention et quel bonheur de voir que de regards bienveillants envers nous (sauf le Monsieur du stand d'en face aux vêtements déprimants : trop de rires, de bonne humeur, de couleurs et de grosses au périmètre carré ! La mode c'est sérieux bordel) !

 

frenchcurves_sarahbalhaderehd
 
Crédit photo : Sarah Balhadère
 

La mode était bien sûr à l'honneur puisque nous avons également participées à un challenge vivant. Le but ? Se composer une tenue en piochant des pièces parmi les marques grandes tailles présentes, le tout sous le thème du "Matchy matchy" puisque nous devions être raccord avec notre binôme, une autre French Curvette.

 

Le mien, c'était Anais Pénélope.

Anaïs, je l'ai connue quand elle a commencée son blog alors que j'étais déjà un dinosaure (8 ans que j'ai ce blog les mecs...). La première fois qu'on s'est vues, on a de suite accrochées !

Anaïs, c'est la nana avec qui je me marre comme une baleine à chaque fois, c'est la nana avec laquelle je dis la même phrase en même temps (on est tout le temps synchro, s'en est épuisant), avec laquelle je suis d'accord sur beaucoup de choses et avec laquelle je partage beaucoup de valeurs. Anaïs, c'est la nana la plus honnête du monde qui ne passe pas par quatre chemin quand elle a quelque chose à dire mais qui a un coeur en or. C'est la nana qui a un style différent du mien mais avec qui je partage pourtant les mêmes goûts ! Réunies ensembles, nous sommes totalement ingérables et insortables mais vous savez quoi ? On s'en fiche car ces moment sont précieux !

Anaïs, c'est plus qu'une copine virtuelle, c'est une amie tout court et ça fait partie des belles rencontres que j'ai pu faire dans la blogosphère <3

 

frenchcurves_sarahbalhaderehd_19
 
Crédit photo : Sarah Balhadère
 
Pour composer nos tenues, Anais et moi nous nous sommes dirigées vers des pièces intemporelles : une superbe cape pour moi, et un magnifique trench pour elle, tous les deux de chez Laura Bégot.
Des pièces en jean viennent compléter nos looks pour un résultat encore plus complémentaire : une robe en jean Persona by Marina Rinaldi pour moi (le turban vient de chez Indira de Paris et la ceinture m'a été prêtée par Fériel) et une chemise en jean au dos en dentelle de chez Persona toujours pour Anais. Je trouve qu'au final nous arborons toutes les 2 un look un peu "à la parisienne" et surtout je nous trouve bien assorties !
Direction ensuite le shoot photos pour immortaliser nos tenues et en garder un beau souvenir :)
 
 
frenchcurves_sarahbalhaderehd_6
 
frenchcurves_sarahbalhaderehd_21
 
frenchcurves_sarahbalhaderehd_22
 
frenchcurves_sarahbalhaderehd_10
 
frenchcurves_sarahbalhaderehd_4
 
Crédit photos : Sarah Balhadère
 
 
Je garde énormément de positif de cette expérience : j'y ai fait de belles rencontres et j'ai adoré voir qu'enfin la mode grande taille avait sa place !
Je remercie les filles présentes ce jour là pour les beaux échanges qui en ont découlés, Gaëlle qui a fondé le collectif French Curves et qui a organisé avec le Who's next cette journée , ma Ninah qui est une des petites mains derrière le French Curves et bien sur ma binôme Anaïs pour sa folie <3

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 01:20
Fleurs fanées 07

Tutu + perfecto... Certainement une des mes associations fétiches ! J'aime indéniablement l'allure que cela donne !

 

Le tutu que je porte, je l'ai déniché chez Asos il y a 2 ans je crois bien. Je suis tombée amoureuse de son tulle au bel imprimé fleuri ! Il vient du rayon standard et pourtant je rentre parfaitement dedans : comme je le dis toujours il faut fouiner partout ! Une coupe un peu ample, une matière extensible etc... Et le tour est joué :)

 

Pour l'accompagner, j'ai bien évidemment misé sur mon perfecto chouchou ! Sa coupe est juste parfaite et son cuir se patine très bien avec le temps ! C'est certainement la plus belle pièce de mon dressing <3

 

Mon top est très sobre puisqu'il s'agit d'un simple body noir : j'aime le côté "danseuse" que cela donne porté avec le tutu, façon petit rat de l'opéra (enfin façon gros rat de l'opéra...).

 

Je ne sais pas pourquoi mais j'ai également voulu donner un petit côté rétro à ma tenue, afin de mélanger les genres. Pour ça, j'ai ressorti du placard mes babies noires à talons ! J'adore ces chaussures et j'aime l'allure qu'elles donnent à l'ensemble.

 

Peu accessoires viennent compléter ma tenue qui au final est plutôt sobre.

Je porte tout de même une de mes bagues fétiches en argent ciselé et à gros cabochon noir. Cela ne soit pas mais elle s'ouvre afin que l'on puisse y dissimuler de petites choses (comme du poison pour les cons...Hum pardon je m'emballe)...

 

Mon chapeau melon est également de la partie. Il vient finaliser ce look de poupée rock :) !

Fleurs fanées 01
 
Fleurs fanées 04
 
Fleurs fanées 03
 
Fleurs fanées 06
 
Fleurs fanées 12
 
Fleurs fanées 09
 
Fleurs fanées 10
 
Fleurs fanées 08
 
Fleurs fanées 11
 
Fleurs fanées 02
 
Fleurs fanées 05
 
Fleurs fanées 03
 
Perfecto Fashion Cuir
Body Asos Curve
Tutu Asos
Chaussures Melissa
Chapeau Helen Berman
Bague Regal Rose
 
je veux le même look

 

*Cliquez sur les photos

 
veste-en-simili-esprit-motard--noir-grande-taille-femme-ve745_1_fr1  16229689_10209574996826434_778198260_o  16197058_10209574997426449_2128947972_o
 
16251540_10209574996786433_751832036_o MD_0000129128_243651_09

 

*Liens affiliés

 

Photos par Le Petit Ours Bond

 

28847158556_9cb52bdb5d_q

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article


Big or not to big - Welcome

médaillon portrait

 

Audrey,

mordue de mode et plus que dodue,

vous invite dans son univers.

Contact : bigornottobig@gmail.com


Big or not to big - Follow Me








Ma Page sur Hellocoton




Big or not to big - Archives
Big or not to big - rubriques
Curve-200x200 Plus size 180x150 3. Castaluna - 250x250




Big or not to big - rechercher

big or not to big - newsletter