Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog


                                      
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 23:15
Fuck Flatering

J'ai remarqué une chose assez drôle ('fin rire jaune quand même) : quand les bourrelets ne dépassent pas trop, quand tout est bien comme il faut, quand on rentre dans les cases de l'acceptable tout va bien, on approuve on applaudit !

 

Mais dès que le gras est de sortie, qu'un ventre apparaît un peu trop, que les bourrelets font coucou, CA NE VA PLUS !

 

"Ca te va pas", "ça grossit", "c'est pas flatteur" : le jugement tombe tel un couperet. Car après tout la grosse ne doit surtout pas trop montrer qu'elle l'est : le moulant est proscrit et tout ce qui te ferais passer pour une rooooonde (surtout quand tu l'es déjà) est interdit. L'esprit cordulesque a manifestement de beaux jours devant lui !

 

Encore et toujours tu dois rester bonne, flatter l'œil de celui qui te regarde et tendre la fesse pour recevoir l'approbation de ton public.

 

 

Je le dis tout de suite : les commentaires qui viennent me dire ce que je dois porter ou pas selon ma morphologayyyy me courent franchement sur les haricots.

 

Si avant je me préoccupais du fait qu'on allais trop voir mes gros genoux, mon gros ventre et mon gras, j'ai fait assez de chemin pour désormais déclarer que je m'en balance totalement de savoir si je suis bonne ou pas dans mes fringues et si le peuple valide.

 

C'est un questionnement qui a été long et dans lequel la #bodypositive m'a beaucoup apporté car depuis toute petite, et comme pour la plupart des gens, j'ai été polluée par tout ces bons conseils qui visent encore et toujours à contrôler ce que tu portes, et par extension l'image que tu as sur ton corps : tu dois correspondre à certains critères et certaines normes, et ça ça passe par la bienséance de la sape qui te dis quoi mettre afin de ne pas choquer les autres avec tes bourrelets apparents. On aime te rentrer dans des cases desquelles il ne faut SURTOUT pas dépasser !

 

Qui a un jour décidé qu'un gros ventre, que les bourrelets, que la cellulite c'était moche et ça devais être caché ? Le Dieu du bon goût existerai t-il ? Ou est-ce alors la société qui vient te dire ce qui est acceptable ou pas ? Je sais pas toi mais moi j'pencherais plutôt pour la seconde option. 

Si il fut une époque où les rondeurs étaient acceptées, voir plébiscitées, il faut désormais que tout soit planqué ! Le moindre pet de gras et c'est le drame : pourquoi crois-tu que les magazines te balancent les régimes à la con juste avant les vacances ? Parce que même en maillot de bain (si tu veux mon avis c'est beaucoup trop moulant ce truc *ironie*) tu te dois de ne pas avoir le cuissot flasque ni la cellulite qui fait coucou ! Et si tu es grosse, tu seras priée de te cacher dans un une-pièce, noir de préférence. Déjà que tu exposes ton gras, faudrait pas pousser mémé dans les orties !

 
tumblr_n916s0jNqV1qd7ch1o2_r1_500
 
Source : Swinku
 

Et pourtant, POURTANT, c'est tellement libérateur quand on commence à s'habiller selon ses envies et ses goûts : c'est le chemin que j'ai pris et je ne le regrette tellement pas !

Je considère que la SEULE personne à devoir valider ma tenue ou pas c'est moi même. Pas Pierre Paul Jacques, pas le pape, pas la reine d'Angleterre : moi et moi seule.

 

Les "tu devrais ci" "tu devrais ça" m'enquiquinent sérieusement : j'ai toujours trouvé ça très déplacé. N'est-ce pas projeter ses propres complexes sur les autres ? Parce que moi je vous rassure mon gros derrière et mon gros ventre flasque, je vis très bien avec.

 

Je porte du moulant, des imprimés, des jupes culottes salopettes et j'ose être mon seul juge quand pourtant on te fait comprendre qu'avant de t'aimer et de suivre tes envies, tu te dois d'abord de correspondre à ce que les autres attendent de toi.

Attendre d'une femme qu'elle s'habille de façon à rentrer dans la norme du bon goût, c'est tout simplement traduire ce qui se fait de mieux en matière de sexisme : le cul et les seins en avant oui, mais le ventre, la cellulite, le gras non. Ce qui n'est pas désirable et sexuellement attirant aux yeux de la société doit être planqué. La femme est encore et toujours objectifier, elle doit être bonne et appâter le châlant : quand on sait que ce sont les femmes elles même qui se posent la plupart du temps en police du bon goût, franchement bravo les meufs ! 

 

13731381_572694222909872_1812351534_n
 

Les interdictions moi je m'en lave les mains : les trucs du genre "faut pas porter ci ou ça" parce que tu as une morphologie en cul de babouin, c'est au delà du simple stade d'énervement. C'est une chose que je ne trouve plus acceptable !

En jouant le jeu de ces dictats, vous participez vous même à ce système très pesant source de mal-être : que va penser une personne à qui on dit que cela grossit ou qu'on voit trop son ventre ? Et bien qu'elle doit cacher tout ça : c'est comme ça que naisse les complexes. Alors on peut brandir les étendards de la #bodypositive mais tant que ce genre de réflexion subsistera, il n'y aura jamais vraiment de place pour les gens hors normes. Bravo, j'applaudis ! Ou plutôt non : je trouve ça désespérant et cela me montre surtout qu'il y encore beaucoup à faire pour que les mentalités évoluent.

 

Alors que vous n'aimiez pas mes tenues, cela ne me dérange pas mais si vous venez me dire que c'est parce que "cela ne me va pas" (selon un avis totalement subjectif entre nous), "que ça me grossit", "que c'est trop moulant", c'est que vous n'avez rien compris à l'essence de ce blog. Et si ce que je dis dans cet article, si ce que je partage ne vous plait pas, il restera toujours la petite croix rouge en haut à droite.

 

En bonus, quelques unes de mes tenues #FuckFlattering : coeur, amour, paillettes et pets de licornes sur vous <3


 
Brooklyn - Big or not to big 05
 
Chestnut 07
 
big or not to big Vanilla 15
 
Noël enchanté12
 
big or not to big french curves tout en banc 05

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 23:15
Spring time (9)
 

Le printemps est lààà !!!

Soyons clair : je déteste l'automne et surtout l'hiver alors chaque année je me réjouit de voir les belles saisons arriver. Fini les arbres dénudés, l'herbe moche, la pluie et le vent, la boue, les couleurs "ternasses", les... bref je m'arrête là ! Bonjour arbres en fleurs, rayon de soleil, température clémentes, herbe verte et petite tenues légères !

 

Pour fêter ça, j'ai fait péter les couleurs d'automne (dans ma tête c'est souvent fuck la logique) : jaune moutarde et marron chaud sont de sortie !

 

J'ai donc ressorti une de mes vestes chouchou du moment, shoppée chez Kiabi. Depuis qu'elle a rejoint mon dressing je ne la quitte plus (sauf pour dormir...) : sa coupe droite et un peu loose est parfaite et que dire de sa couleur ? J'adore !

 

J'ai associé cette petite chose avec du jaune moutarde, cette fois-ci sous la forme d'un beau pantalon carotte.

Celui-ci est issu de ma collaboration avec MlleTipoi. Il n'est malheureusement plus disponible la marque se concentrant désormais sur les p'tits bouts et la déco mais cela ne m'empêche pas de le porter car je dois bien l'avouer, c'est un de mes pièces préférées de la collection ! 

 

Un top façon wax est également de sortie. Bien que je ne sois pas une fan absolue de sa matière (c'est une sorte de crêpe légère), son motif est très joli et j'aime les petits volants qu'il y a au niveau des épaules.

J'ai décidé de l'associer à une petite poche en cuir façon léopard (ouais j'aime le mix et match peut-être pas de motifs) : je trouve que cet accessoire réveille un peu la tenue !

 

A mes pieds, une de mes paires de chaussures fétiche : petits noeuds sur le dessus, talons à motifs géométriques, cuir cognac... Ces escarpins sont de vraies petites merveilles ! Mais en même temps est-ce bien étonnant venant de Chie Mihara ?

 

Je ne pouvais clôturer cette tenue sans mon turban jaune moutarde à gros noeud sur le devant : j'adore ce type de coiffe et je ne suis prête de lâcher cet accessoire !

 

Spring time (2)
 
Spring time (5)
 
Spring time (8)
 
Spring time (3)
 
Sans titre
 
Spring time (10)
 
Spring time (12)
 
Spring time (11)
 
Spring time (1)
 
Spring time (6)
 
Spring time (7)
 
Spring time (4)
 
Veste Kiabi
Top Kiabi
Pantalon Big or not to big x Mlletipoi
Escarpins Chie Mihara
Turban Brothers & Sisters
Pochette ?
 
 
je veux le même look

 

*Cliquez sur les photos

 

manteau-mi-long-coupe-droite-marron-grande-taille-femme-ve749_1_zc3 blouse-imprimee-wax-wax-geometrique-grande-taille-femme-vh041_3_fr1 506572169_0_PR_1_1200

17372972_10210089657452628_888872679_o

 

*Liens affiliés

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 23:00
Candy - big or not to big 07
 

Nous sommes le 16 du mois et c'est donc le jour du challenge French Curves !

 

Créé par Gaelle Prudencio, ce challenge réunit chaque mois des dizaines de blogueuses curvy francophones.Notre mission est de vous proposer chacune un look en rapport avec un thème commun. De quoi vous donner pleins d'idées !

Le défi French Curves va également au-delà de la mode puisque des femmes de toutes tailles et morphologies participent : une belle ode à la diversité !

 

Ce mois-ci, nous avons eu le droit à un thème que j'aime beaucoup : candy, comme un délicieux petit bonbon ! Ça m'évoque des couleurs pastels et acidulées, des imprimés gourmands et de jolies friandises. 

Personnellement, je me suis dirigée vers un look pastel, mêlant rose tendre et bleu layette. C'est un look qui se fait également très printanier, le soleil nous ayant fait le plaisir de s'inviter le week-end dernier. Ma peau translucide a pu ainsi profiter de ses rayons et les gambettes sont de sortie !

 

J'ai également sorti pour la première fois un petit manteau l'année dernière mais que je n'ai pas encore eu l'occasion de porter.

En le voyant, j'avais eu un enooooorme coup de cœur !

Sa coupe trapèze est des plus ravissante et que dire de son joli col et des poches en forme de cœur ? Ultime détail qui fait mouche : sa doublure fleurie canon ! Ce manteau léger est une vraie merveille <3

 

J'ai décidé de le porter avec une robe trapèze bleu layette que j'aime beaucoup aussi ! Sa coupe simple est tout juste "pimpée" par un petit noeud sur l'épaule : c'est  justement sa simplicité qui me plait !

 

Question gourmandise, mon sac fait fort ! 

Quoi de plus délicieux que cette chose en forme de boutique de chocolatier ? Lapin de chocolat, éclairs et autres pâtisseries : tout y est !

Ce sac est tellement joli que ma belle-mère veut me le piquer mais chut j'ai rien dit hein :)

 

Je fini sur une ultime touche pastel avec mes chaussures roses pales.

Ces escarpins sont adorables avec leurs lanières aux bords festonnés et ornées de pois. Ils me font penser à de petits cupcake et leur papier colorés les entourant...

 

Pour encore plus de tenues gourmandes, je vous laisse aller voir les looks des autres participantes <3

 

Candy - big or not to big 01
 
Candy - big or not to big 03
 
Candy - big or not to big 05
 
Candy - big or not to big 06
 
Candy - big or not to big 08
 
Candy - big or not to big 10
 
Candy - big or not to big 12
 
Candy - big or not to big 02
 
Candy - big or not to big 11
 
Candy - big or not to big 09
 
Candy - big or not to big 13
 
Candy - big or not to big
 
 
 
Candy - big or not to big 04
 
Manteau Tara Starlet
Robe La Redoute
Chaussures Cristofoli
Sac Vendula London
je veux le même look

 

*Cliquez sur les photos

 

DP98532155_Large_F_1 femme-robes-midi-asos-robe-mi-longue-a-volants-et-manches-evasees 7035710-1-pink

65_1

*Liens affiliés

 

 

Photos par Le Petit Ours Bond

 

28847158556_9cb52bdb5d_q
 

La French Curves est aussi sur Facebook !

 

    Retrouvez également les autres participantes : cliquez sur les photos pour découvrir leurs looks :)

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 00:00
Brooklyn - Big or not to big 07

 

La tenue d'aujourd'hui soyons bien clair : on aime ou on déteste.

Elle a d'ailleurs fait grand débat sur Facebook ! Si je conçois parfaitement que mes looks peuvent ne pas plaire, j'ai beaucoup plus de mal quand on vient me dire que c'est parce que ça grossit (et sinon, tu as lu mon blog ? Non parce que ça fait des années que je m'en carre l'oignon de savoir si mon cuissot est aminci ou pas dans mon futal...) et qu'on vient apporter son avis tel une vérité universelle. Les commentaires du genre "non" tout court m'ont vraiment saoulé : je n'attends la validation de personne pour porter mes fringues et si j'accepte très aisément que l'on vienne me dire "je n'aime pas" (qui induit donc uniquement la personne qui formule son avis et non la terre entière), je ne suis pas pour autant obligée d'accepter que l'on vienne me dire quoi porter, à travers une quelconque approbation. C'est une mise au point qui me semble plus que nécessaire quand je lutte à mon niveau contre cette pression qui te dit quoi mettre afin de flatter le regard des autres.

 

La pièce incriminée, c'est cette combi-salopette-jupe-culotte très ample en vichy qui compile à elle seule tous les interdits que l'on peut faire à une grosse en matière de vêtements. Si j'admets qu'elle est un peu mal coupée (elle remonte effectivement un peu bizarement sur le devant à cause de bretelles trop courtes et non réglables) et que je l'aurai préférée noire (j'ai vu trop tard qu'elle était bleue marine), je la kiffe bordel ! Alors ouais elle me fait un gros bide, ouais elle me fait des gros cuissots, ouais elle me fait un gros cul mais c'est une pièce qui a du caractère et ça j'aime ! Dans ce monde où tout doit être lissé et normé, je refuse de vendre mon âme au diable pour rentrer dans le cercle de la conformité.

Et puis sérieusement, je suis grosse : mon but dans la vie n'est pas de m'amincir (parce que mon gras, il se verra toujours hein), juste de kiffer la vibe et ce jour là, dans cette tenue, je l'ai kiffée !

Cette combi-salopette me fait voyager : elle m'évoque quelque chose de très rockabilly et de rock'n roll. C'est donc dans un esprit très rétro, qui fleure bon les vinyles et, que j'ai composé ma tenue.

 

Mon perfecto chéri est bien évidemment de sortie : c'est certainement ma pièce fétiche ! Si je l'avais abandonné quelques peu, je prend énormément de plaisir à le ressortir ces derniers temps !
Sa coupe est juste la perfection incarnée et il se patine superbement avec le temps, ce qui lui donne encore plus de cachet. D'un tour de main, il sait rockiser une tenue trop sage et apporte cette petite touche "badass" que j'aime tant (chuis néanmoins une fausse badass moi : la plus grosse connerie que j'ai fait, c'est de coller du papier toilette mouillé au plafond des toilettes de mon collège).

 

Un t-shirt NY vient accompagner cette tenue : j'ai perdu celui qu'une amie m'avait ramené de New York (Emélie si tu passes par là : sorry) mais j'ai trouvé ce modèle chez Kiabi qui me plaît beaucoup. J'adore sa typo et le rendu qu'il a avec l'ensemble de ma tenue. Il vient du rayon standard et même si la taille maximale XL est un peu juste pour moi au niveau du ventre, ainsi rentré dans ma combi ça passe crème !

 

Une casquette de vieux loup de mer vient également se poser sur ma tête : je trouve que ce coufre-chef apporte un petit plus à ce look. C'est un chapeau dont de toute façon j'aime beaucoup la dégaine de manière générale !

 

On termine sur une paire d'escarpins vernis à hauts talons aiguille : je trouve que ces chaussures finalisent très bien le look en lui apportant une petite touche "femme fatale" qui n'est pas pour me déplaire...

 

Brooklyn - Big or not to big 03
 
Brooklyn - Big or not to big 05
 
Brooklyn - Big or not to big 06
 
Brooklyn - Big or not to big 02
 
Brooklyn - Big or not to big 08
 
Brooklyn - Big or not to big 09
 
Brooklyn - Big or not to big 11
 
Brooklyn - Big or not to big 01
 
Brooklyn - Big or not to big 12
 
Brooklyn - Big or not to big 10
 
Brooklyn - Big or not to big 13
 
Brooklyn - Big or not to big 14
 
Brooklyn - Big or not to big
 
Brooklyn - Big or not to big 04
 
Perfecto Fashion Cuir
T-shirt Kiabi
Combi-salopette Asos Curve
Escarpins Christian Louboutin
Casquette River Island
 
je veux le même look

 

*Cliquez sur les photos

 

veste-en-simili-esprit-motard--noir-grande-taille-femme-ve745_1_fr1 tee-shirt-ny-jacqueline-de-yong--ecru-femme-vg235_1_zc2 7495014-1-navywhite
 
16833670_10209839852607663_1079018749_o  HD_0000121425_260538_09

 

*Liens affiliés

 

 

Photos par Le Petit Ours Bond

 

28847158556_9cb52bdb5d_q

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 23:30
Room tour Miss Etoile - Big or not to big (14)
 

Petit à petit, l'oiseau fait son nid.

Enfin dans mon cas, c'est plutôt "petit à petit, l'oursonne (sans les poils) fait sa tanière".

J'ai récemment décidé de réorganiser mon appart' et même si cela va prendre encore quelques semaines (mois...) pour agencer tout ça (parce que bon le problème quand on est accro aux fringues et à la cosmétique, c'est que ça s'entasse pas mal), j'ai déjà commencé à m'aménager un petit coin make-up.

Il faut dire j'ai BEAUCOUP TROP de maquillage et il me fallait donc investir dans du rangement parce que bon, trop de palettes au périmètre carré... Sérieusement, j'ai un réel problème avec les palettes : je pense qu'à moi seule j'ai en stock toutes les couleurs qu'il puisse exister (mais ça m'empêche pas de faire comme avec les fringues : certains jours je suis en mode "pffff chaaaaaais pas comment me maquiller").

 

Il me fallait aussi des pots pour accueillir mes pinceaux et c'est comme ça que j'ai fini par tomber sur la marque "Miss Étoile" pour laquelle j'ai eu un ÉNORME (encore plus gros que mes fesses) coup de cœur ! En voyant toute la jolie vaisselle que l'enseigne propose je crois que mon cerveau a eu un temps d'arrêt (enfin qui a duré plus longtemps que d'habitude quoi).

Aucun aliment n'a touché de près ou de loin ma vaisselle Miss Étoile car moi j'ai totalement détourné le truc (chuis trop une rebelle dans l'âme) ! 

 

Sous mes photos, vous me demandez souvent d'où viennent mes rangement pinceaux et autres petites tasses alors comme je suis une meuf sympa (ou pas) j'ai décidé de vous présenter un peu tout ça :) !

 

90503213_o
 

Miss Étoile propose majoritairement de la vaisselle et autres articles de cuisine. Avec un univers assez délicat et poudré (couleurs pastels, inspiration de contes de notre enfance etc...), cette marque a dans son catalogue de vraies petites merveilles.

Les articles sont de bonnes qualités et les différents détails sont soignés (pas de bavures de couleurs, dessins finement réalisés etc...) ce qui est appréciable : ce n'est absolument pas cheap et c'est même assez raffiné.

Les prix ne sont pas forcément donnés (sans non plus casser ton PEL hein, faudrait pas se fâcher avec ton banquier) mais ça reste très abordable et plutôt milieu de gamme !

Comme vous allez le voir, j'ai principalement craqué pour la collection "Eyes & Dots" : alerte cuterie maximale !

 

LES TASSES

 

Room tour Miss Etoile - Big or not to big (17)
 

Dans ma tête ça a fait "hiiiiiiiiii" quand j'ai vu ces tasses : c'est tout à fait ce que je recherchais pour ranger mes pinceaux !

Non mais sérieusement elles sont pas trop mignonnes ? Je suis tellement en extase devant que j'étais même prête à m'en servir comme doudou la nuit mais je me suis dit que c'était pas une bonne idée...

 

Room tour Miss Etoile - Big or not to big (18)
 
Room tour Miss Etoile - Big or not to big (19)
 
Entre couleurs pastels et dorures, je suis complètement fan ! J'adore leurs petites tête de poupée et les petits détails que l'on découvre, comme le noeud à l'arrière ou les dorures a l'intérieur.

Elles sont parfaites en plus pour y déposer mes pinceaux car ni trop grandes ni trop petites. Et elles font apparemment de l'effet : vous êtes quelques unes à les avoir repérées :) ! 

 

Modèles disponibles ici, ici et ici

 

LE COQUETIER

 

Room tour Miss Etoile - Big or not to big (20)
 

Bon alors celui-là, c'est un peu le coquetier de la malchance !

Mon chat me l'a cassé une première fois, je l'ai recommandé.

Mon mec me l'a pété une seconde fois : je l'ai recommandé.

Jamais 2 sans trois n'est-ce pas ?Mais bon j'espère vraiment que c'est la dernière sinon je risque de m'énerver (en vrai, les 2 criminels se sont pris une soufflante : faut pas toucher au matos de la Big or not).

Il a en tout cas la taille parfaite pour mon beauty blender et permet que celui-ci ne moisisse pas et prenne gentiment l'air.

Miss Étoile propose plusieurs modèles de coquetiers même si moi j'ai craqué pour celui-là qui est très "Alice au pays des merveilles" <3

 

Disponible ici 

 

LE CREMIER

 

Room tour Miss Etoile - Big or not to big (15)
 
Cette petite chose là non plus ne va pas exercer sa fonction originelle : c'est comme ça, dans la vie on fait pas toujours ce qu'on veut (dis la nana qui DÉTESTE CETTE PUTAIN DE PHRASE - oui oui un peu de vulgarité dans ce monde de douceur).
 
Room tour Miss Etoile - Big or not to big (16)
 
J'ai reconverti cette adorable pot à crème en vase : cette jolie petite tête est parfaite accompagnée d'un joli bouquet de fleurs !
 
Disponible ici
 
LA BONBONNIERE
 
Room tour Miss Etoile - Big or not to big (22)
 

Je me rappelle du bocal à coton que ma mère avait dans la salle de bain : petite, j'adorais cette chose remplie de boules de couleurs !

Quand je suis tombée sur cette bonbonnière j'ai eu un petit coup de cœur : on retrouve toujours la jolie petite tête aux joues roses (je suis fan de cette collection !) et elle a le format idéale pour garder mes boules de cotons à l'abri... Il n'est cependant pas impossible qu'un jour j'y mette quelques confiseries !

 

Disponible ici

 

L'ASSIETTE MINIATURE

 

Room tour Miss Etoile - Big or not to big (11)
 

Cette petite assiette, certes idéale pour les appétits de moineaux, me sert plutôt de petit vide-poche : elle est parfaite pour acceuillir mes bagues et ainsi éviter que je les disperses dans tout l'appartement !

Elle est vraiment miniature mais c'est ce qui fait tout son charme <3

 

Disponible ici

 

 

 

 

Room tour Miss Etoile - Big or not to big (13)
 
Si comme moi cette marque vous parle, sachez qu'elle est disponible sur le site D'Emil & Paula (beaucoup de choix, livraison très rapide vers la France par DHL) ou désormais sur Asos (choix beaucoup plus réduit mais moins cher en frais de ports)
 
Room tour Miss Etoile - Big or not to big (21)

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 23:30
d6ca35ab7d7313b3213b5ec49329fbb9
 

Aujourd'hui, c'est la journée de la femme, enfin la journée des DROITS de la femme...

 

Et comme chaque année, ça va être le même cirque médiatique  : pour 1 culotte achetée, la deuxième offerte ou encore -50% de remise sur les fers à repasser et les aspirateurs. Car après tout toi femme tu es vénale et dépensière. Ton rôle n'est-il pas en plus de faire le ménage ? Paraît que c'est génétique... (Viens faire un tour dans mon appart' : crois moi tu remettras assez vite en question ta thèse selon laquelle les femmes sont FAITES pour le ménage).

 

Mais c'est bien, cela permet de faire oublier les inégalités qu'il existe encore : après tout on se dit que maman sera bien contente de recevoir sa fleur pendant qu'elle ira s'occuper des gosses en rentrant (*mode ironie on*).

Comme ça tout le monde il est tout heureux : non mais les femmes on pense à vous merde, on vous a consacré une journée et en plus on t'offre des codes promos !

 

Et pourtant, plus que jamais j'ai l'impression d'observer une sacré régression. Simon Veil ne disait t'elle pas : "N'oubliez jamais qu'il suffira d'une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant." ?

Ça ne vous rappellera pas quelque chose ? "Oh ça va elle exagère l'autre !"

Et pourtant : les inégalités salariales demeures (vous trouvez ça normal que les femmes doivent travailler plus que les hommes pour avoir LA MÊME CHOSE ?) et jamais le droit à l'avortement n'a jamais été autant remis en cause (nan parce que les mecs j'ai une info pour vous : les avortements auront toujours lieu mais ils se feront au cintre et autres joyeusetés. Cool non ?).

 

La société fait toujours autant pression sur l'image de la femme qui ne doit pas trop déborder du rôle qu'on lui donne : celui de la mère (tu veux pas d'enfant ? Tant pis pour toi ) ou celui d'objet sexuel par exemple. Sexy mais pas trop parce que sinon c'est une salope. Le corps féminin, objet à la fois de fantasme et pourtant tabou : il n'y a qu'à voir comment le moindre téton est caché sous peine d'être vilipendé sur la place publique et ce même quand il s'agit d'allaitement !

da921e23473be30edcac3b9f0746a530

Il est aberrant de constater par exemple que même les petites filles  ingèrent tout ça : le rayon de jouets "pour filles" (ouais tu sais le coin tout en roooooose) regorge de poupons, d'appareils ménagers miniatures et autre chose qui au final tend à les enfermer dans un rôle passif. Le supers-héros, les jouets de constructions et les petites voitures c'est pour les garçons voyons !

On prépare déjà les fillettes à être docile et à ne pas trop réfléchir. Une femme qui réfléchit c'est dangereux !

La culture du viol est toujours aussi présente : combien de fois la victime est désignée comme coupable ? Après tout elle l'avait bien cherché la salope, t'as vu comment elle était habillée ?! Et si au lieu d'apprendre aux petites filles de ne pas provoquer et de se protéger on apprenait aussi aux petits garçons à ne pas violer en leur disant mmmmh je ne sais pas que la femme est libre de son corps toujours et quoiqu'il en soit ? Quand j'entends, venant de personnes de surcroît du même âge, que ce sont les filles qui provoquent et que de toutes façons elles l'ont bien cherchées ça me fait franchement froid dans le dos. C'est par exemple sorti quasi texto de la bouche d'une connaissance, mère d'un petit garçon : avec quelle image de la femme cet enfant va t'il grandir, ses parents ne se privant pas de ce genre de réflexion devant lui ?

 

Le harcèlement de rue lui, bien que de plus en plus dénoncé, est toujours aussi présent. Ceux qui disent que ça n'existe pas n'ont manifestement pas eu le droit aux attouchements inappropriés ni aux insultes dès le moindre refus. 

 

tumblr_o28auz0f9n1sy17tso1_1280
 
Source : Projet Crocodiles
 

Les esprits chagrins me diront que nous sommes des privilégiées par rapport aux femmes d'antan.

Dois-je donc alors me contenter de ce que j'ai et fermer ma gueule ? Je ne crois pas. Arrêter de lutter, c'est baisser les bras et s'attendre à une régression, qui arrivera irrémédiablement.

 

Et encore, je m'estime privilégiée par rapport au sort de milliers de femmes à travers le monde : des bébés que l'on tue à la naissance car ils ont eu le "malheur" de naître au sexe féminin, des femmes qui n'ont pas eu le droit d'avoir accès à l'éducation des fois qu'elles s'émanciperaient, des fillettes mariées de force, victimes d'excision ou encore de repassage des seins afin de ne pas tenter le gente masculine et j'en passe... Alors vous trouvez VRAIMENT que les choses se sont améliorées ?!?

Parce que le 08 Mars c'est bien gentil mais plutôt que d'avoir 2 soutifs pour le prix d'un, j'aimerais plutôt que l'égalité entre les sexes soit un travail de tous les jours.

Qu'on mette en avant des femmes exceptionnelles toute l'année et pas seulement une fois l'an pour se donner bonne conscience.

Parce que pour moi, le droit des femmes doit être une préoccupation de tous les instants. Longtemps je n'ai pas osé aborder ces sujets, peur d'être montrée du doigt à base "Hannn mais l'autre elle se la joue féministe" comme si ce mot était une insulte : ce n'est pas une honte que de vouloir l'égalité et ce ne le sera jamais.

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 23:15
La Colle Noire - Parfums Christian Dior (4)
 

Me parfumer, c'est un geste que je fais depuis toute petite : je me rappelle que ma mère m'achetait alors des eaux légères aux senteurs fruitées.

En grandissant, c'est un geste que j'ai gardé même si parfois eu tendance à avoir la main lourde (je me rappelle ce jour fatidique où au collège je m'étais limite douchée avec la bouteille de parfum : grossière erreur) !

 

Aujourd'hui encore, j'ai pris l'habitude de chaque matin me parfumer : quand j'oublie cette coquetterie, j'ai l'impression d'être un peu nue...

Si j'aime varier les plaisirs, il y a tout de même certains jus qui sortent du lot : c'est clairement le cas de "La Colle Noire", parfum issu de la Collection Privée de Parfums Christian Dior.

 

La Colle Noire - Parfums Christian Dior (5)
 

La Collection Privée, ce sont des créations haut de gamme utilisant des matières premières rares et précieuses.

Ces jus luxueux sont fabriqués artisanalement, en respectant le savoir-faire de la maison et de son parfumeur, François Demachy.

C'est une autre démarche que les jus plus "commerciaux" : La Collection Privée se concentre sur des savoirs-faire traditionnels afin que chaque parfum soit unique. C'est un peu un retour au source qui renoue avec les racines du métier de parfumeur où chaque parfum est comme une création sur-mesure...

 

La Colle Noire - Parfums Christian Dior (2)
 

Ici, pas de place pour un flacon tapageur : la sobriété est de mise.

Un étui cylindrique vient servir d'écrin à un flacon de verre surmonté d'un élégant bouchon noir.

Chaque mise en coffret est réalisée manuellement par les petites mains de Parfums Christian Dior. Les étiquettes sont soigneusement placées afin que tout soit parfait !

Toute l'attention est portée sur le parfum en lui-même : la sobriété du packaging en témoigne.

 

Personnellement j'aime beaucoup cet élégant flacon qui laisse apercevoir le jus rosé en transparence : je trouve que c'est assez raffiné et je dois bien l'avouer du plus bel effet sur ma coiffeuse !

 

philippe_schlienger_pour_christian_dior_parfums_jpg_5448_north_499x_white
 
Crédit photo : Philippe Schlienger
 

"La Colle Noire", c'est aussi le nom de la maison de cœur de Christian Dior. 

Située en région Grassoise, cette propriété a su récemment renaître de ses cendres : entièrement rénovés, le château ainsi que ses terrains ont été redécorés comme au temps où Christian Dior en était le maître. C'est aussi un nouvel élan pour la région de Grasse puisque des champs entiers de fleurs y reprennent vie. La maison Dior collabore également avec des producteurs locaux afin de faire revivre la région, berceau de la parfumerie, qui connaît aujourd'hui un véritable renouveau !  

 

La Colle Noire - Parfums Christian Dior (1)
 

"La Colle Noire" a été pour moi un véritable coup de cœur olfactif : c'est un parfum qui ne s'encombre pas de milles et une notes entêtantes et superficielles mais qui pourtant réussit à être unique et complexe.

Dire que ce parfum sent bon serait un euphémisme et quelques peu réducteur : c'est bien au-delà de ça !

La rose y est très présente mais attention il ne s'agit pas d'une rose "cucul la praline" ni d'une rose étouffante et écœurante : la rose de Mai, emblématique de la maison Dior, y est bousculée par des notes épicées et ambrées. C'est au final un parfum très chaleureux !

A l'ouverture du flacon, les notes fleuries jaillissent pour laisser place à un cœur de Santal du Sri Lanka et un fond de Musc Blanc qui vient adoucir le parfum avec des notes plus poudrées. C'est un parfum à la fois délicat et puissant puisque qu'une seule petite vaporisation suffira à laisser derrière vous un sillage parfumée qui persistera toute la journée. Ce n'est  pas  un parfum volatile : il s'ancre vraiment à la peau pour se fondre à elle.

Mon homme aime de temps à autres en vaporiser dans son cou et j'adore alors le sentir sur lui : cela me fait littéralement chavirer ! 

 

J'ai toujours aimé les senteurs de rose, à tel point que quand j'étais petite j'essayais de me créer mon propre parfum : je faisais alors macérer des pétales de rose dans l'eau jusqu'à obtenir un mélange parfumé que j'aimais ensuite en vaporiser sur moi (je faisais aussi la version "oignon" pour en asperger mes frères quand ils me tapaient sur le système mais c'était moins glamour).

"La Colle Noire" dépasse, et de loin, tous les autres parfums à la rose que j'ai pu avoir auparavant : cette fleur y est sublimée avec ses notes à la fois fraîches et suaves sans trop en faire. Car le secret des parfums de La Collection Privée est là : des jus sans fioritures et pourtant complexes. Élégants et raffinés, ils sont uniques en leur genre !

 

La Colle Noire - Parfums Christian Dior (6)
 
La Collection Privée, ce sont des jus onéreux certes mais au-delà de ça, ce sont surtout des jus d'exception où se parfumer devient plus qu'un banal geste.
J'aime avoir un tel parfum chez moi, qui laisse derrière lui un sillage unique et de caractère.
 
"La Colle Noire" est disponible sur Dior.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 23:30
Curcuma - Big or not to big 09
 

Des couleurs d'automne alors que l'hiver touche à sa fin, elle a craqué elle ? Et bah ouais !

 

Jaune moutarde et teinte rouille se mélangent pour une tenue aux accents épicés (c'est de pire en pire les comparaisons ici...).

 

Premier craquage : mon petit manteau léger signé Kiabi.

C'est en le voyant sur ma Anaïs Pénélope que j'ai craqué ! J'ai filé direct en magasin tel une furie (enfin en vrai je vous rassure je sais me tenir) : il était là mon préccccieux <3

Sa couleur est superbe et j'aime également beaucoup sa coupe droite, à porter un peu loose pour le côté "j'ai piqué la veste à mon mec" (enfin si il est plus costaud que vous hein, sinon ça marche pas) ! Ce manteau a de plus un joli tombé et une belle matière !

Bref vous l'aurez compris, entre cette veste et moi c'est tellement l'amûûûr que même mon mec est jaloux de notre relation (en vrai il s'en fout total hein, il en a même un peu marre de mes histoires de fringues je crois :D)

 

Pour l'accompagner, j'ai misé sur une robe que j'ai depuis quelques temps déjà et que j'aime toujours autant !

Je suis complètement fan de sa teinte : globalement, j'ai un soucis avec le jaune moutarde (je serais même capable d'acheter une cagoule ayant cette couleur) alors forcément cette robe ne peut que me plaire ! Si on ajoute à ça ses manches 3/4 et sa rangée de boutons dans le dos, je ne répond plus de rien...

Elle a une forme housse qui je dois l'avouer peut lui donner un côté vieillot du coup je préfère la ceinturer comme aujourd'hui avec ma ceinture léopard (motif animalier + jaune moutarde + <3) : ça m'évite aussi d'entendre "Tiens mamie a mis sa chemise de nuit aujourd'hui ?"

 

J'ai longuement hésité quant aux chaussures que je voulais porter avec cette tenue (problème de modeuse, tu peux pas test) : des escarpins ou du plat ? Et puis finalement je me suis dirigée vers une paire de Chie Mihara que j'adore !

Cette marque , c'est juste le graal : avec des modèles hyper confortables et une patte si reconnaissable, cette enseigne fait vraiment partie de mes chouchous <3

Les chaussures que je porte aujourd'hui sont particulièrement canons avec leur jolie forme et le duo de cuir velours vert/cuir lisse cognac.

 

Quelques accessoires sont également de la partie, à commencer par mon turban. Si vous me suivez régulièrement, que ce soit ici, sur Facebook ou Instagram, ça n'a pas pu vous échapper : j'adore ce type de coiffe ! Je trouve ça élégant et stylé et puis surtout en 2 secondes top chrono ça y es tu es prête !

Le modèle que je porte aujourd'hui est particulièrement ravissant avec son gros noeud sur le devant et sa belle teinte jaune, très raccord avec ma robe.

 

Pour finir, un petit sac vient s'inviter.

Je trouve que cette petite chose mêlant cuir lisse, cuir effet croco noir et liserets dorés est parfaite pour clôturer cette tenue !

 

Curcuma - Big or not to big
 
Curcuma - Big or not to big 08
 
Curcuma - Big or not to big 03
 
Curcuma - Big or not to big 06
 
Curcuma - Big or not to big 10
 
Curcuma - Big or not to big 12
 
Curcuma - Big or not to big 16
 
Curcuma - Big or not to big 01
 
Curcuma - Big or not to big 13
 
Curcuma - Big or not to big 14
 
Curcuma - Big or not to big 15
 
Curcuma - Big or not to big 05
 
Curcuma - Big or not to big 04
 
Curcuma - Big or not to big 07
 
Curcuma - Big or not to big 02
 
Manteau léger Kiabi
Robe Asos Curve
Chaussures Chie Mihara
Sac BALSAMIK
Turban Brothers & Sisters
Ceinture La Redoute
je veux le même look

 

*Cliquez sur les photos

 

manteau-mi-long-coupe-droite-marron-grande-taille-femme-ve749_1_zc3  7537087-1-mustard  500779885_0_PR_1_1200

  

7113272-1-multi HD_0000143291_272223_09

 

*Liens affiliés

 

Photos par Le Petit Ours Bond

 

28847158556_9cb52bdb5d_q

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 00:18
Electric palette UD - Big or not to big (4)

 

Dans la vie, j'ai un soucis avec les palettes. Si je devais m'inscrire aux drogués anonymes cela ressemblerait à ça :

 

- Moi c'est Audrey

- Bonjour Auuuudrey !

- Voilà, si je suis ici c'est pour confesser d'un mal qui me ronge depuis trop longtemps. Mon mec s'est barré, mes parents m'ont reniés et ma banquière fait la gueule (ainsi que les impôts). Je suis addict aux palettes : elles sont partout, TOUT AUTOUR DE MOI, AIDEZ-MOI ! 

 

 

Comme vous l'aurez deviné, on va aujourd'hui parler d'une palette qui a récemment rejoint ma collection.

Alors j'annonce : cette palette n'est pas faite pour les allergiques à la couleur. Par contre, si vous aimez les teintes qui rendent aveugle et si les nudes vous sortent par les yeux, ça risque de vous intéresser !

Les marrons, les beiges et autres teintes passe-partout c'est bien mignon hein mais à force on s'ennuierait pas un peu non?

Moi j'aime aussi quand c'est si coloré qu'on te repère à 10 000km : sérieux plus besoin de gilet jaune !

 

La palette "Electric" d'Urban Decay, sortie il y a déjà un bon moment, ne m'intéressait pourtant pas plus que ça. J'avais swatché ses teintes chez Sephora et elles ne semblaient pas tant ressortir que ça : il faut dire qu'après je ne sais combien de doigts trempés dedans, tu m'étonne que les fards soient au bout de leur vie...

 

Et puis voilà, un bon de réduction de -20% sur l'article de mon choix de mon dealer fétiche (Sephora pour les intimes) m'a convaincu et BORDEL QUE JE NE REGRETTE PAS ! 

Cette palette c'est juste de la BOMBE !

 

LE PACKAGING

 

Electric palette UD - Big or not to big (5)
 

Bon déjà le packaging il déboite hein.

Le boîtier en plastique assez épais (pas cheap du tout) est super beau et annonce la couleur. Ces tâches aux teintes vives ça envoie du pâté (ou de la pomme si vous êtes végétariens) !

Oui je m'extasie devant ma palette : LAISSEZ MOI TRANQUIIIILLE !

 

Electric palette UD - Big or not to big (6)
 

A l'intérieur, on retrouve un grand miroir (et ça c'est super pratique) ainsi qu'un pinceau double-embout aux polis violets. Je l'ai déjà dit plusieurs fois mais les pinceaux fournis dans les palettes Urban Decay sont pas mal du tout : on peut VRAIMENT se maquiller avec, pas comme les embouts mousses tout caca...

 

Dans l'ensemble, c'est le même packaging que la palette Afterdark que je vous ai présentée récemment mais en version "c'matin j'ai pris de l'acide".

 

LES COULEURS

 

Electric palette UD - Big or not to big (7)
 

Sur Instagram, l'une d'entre vous m'a dit que cette palette ressemblait à de la peinture pour enfant et c'est tellement ça (d'autant que la finalité est la même : se repeindre la façade) !

"Electric", elle porte bien son nom cette palette avec ses teintes néons : bleu cobalt et verf vif côtoient orange saturé et rose sous acide ! J'adoooore la sélection de couleurs : elles sont toutes superbes ! J'aime le fait qu'il y ai aussi bien des mats (certains ont des micro-paillettes qui au final ressortent très peu) que des irisés afin de varier les effets et de vraiment jouer avec les couleurs : ça permet de créer des make-up de toute beauteyyyy !

 

Cette palette peut faire peur au début mais si j'ai un conseil à vous donner c'est de vous éclater avec. Clairement elle est pas faite pour être passe-partout mais elle est parfaite pour faire des assemblages de couleurs façon "oeil de paon", "sous le solaïe des tropiques" ou encore "aujourd'hui j'ai pris de la drogue !"

 

Electric palette UD - Big or not to big (1)
 
(De bas en haut) Revolt : un argenté pailleté ; Gonzo : un bleu vif mat ; Slowburn : un orange cramoisi mat ; Savage : un rose mat plein de pep's ; Fringe : un turquoise irisé
 
 
Electric palette UD - Big or not to big (9)
 
(De bas en haut) Chaos : un bleu cobalt mat ; Jilted : un fushia irisé aux reflets bleutés ; Urban : un violet bleuté irisé ; Freak : un vert anis irisé très lumineux ; Thrash : un vert/jaune acide mat
 
TEXTURE & PIGMENTATION
 

Cette palette est d'autant plus facile à prendre en main que j'ai été bluffée par la qualité : la pigmentation est juste ouf !

J'avais peur avec les fards néons mats par exemple : je me disais qu'une fois appliqués ils ressortiraient peut-être moins et soient fadasse. Mais en fait, que nenni !

C'est dingue comment la couleur se diffuse immédiatement sur la paupière et ce sans avoir à prendre beaucoup de matière... Les fards irisés je vous en parle même pas : ils ont une intensité de fou et sont ultra lumineux ! Seul "Revolt" m'a un peu déçu : je m'attendais à un argenté vraiment métallisé alors qu'au final cela donne plus un rendu pailleté en transparence. Ça reste néanmoins un très beau fard, à utiliser mouillé par exemple pour qu'il ressorte mieux.

 

Electric palette UD - Big or not to big (8)
 

Autre point très appréciable avec cette palette : les fards se travaillent très très bien ! Ils sont soyeux, et même si les mats sont plus secs que les irisés chaque couleur se font très bien avec les autres.

On peut vraiment très facilement mélanger toutes les teintes ensembles sans que les fards n'accroche la paupière, fassent des paquets, des trous etc... J'avais un peu peur vu l'intensité des couleurs que ce soit laborieux alors qu'en fait non on arrive vraiment, et facilement, à créer de superbes choses avec et sans avoir l'air d'un enfant qui a fait mumuse !

Les fards sont légèrement poudreux, surtout pour les mats, et je n'ai eu que quelques chutes : rien de dramatique donc ! Toute façon je finis toujours mon teint après : quand je me fait chier à me ravaler TOUTE la face, autant dire que ça m'embête franchement de saloper le boulot avec par exemple un smoky qui chute.

 

Seul petit point noir : j'ai l'impression que les fards ont tendance à d'affadir et à aller dans les plis au fur et à mesure de la journée et ce malgré ma base à paupière que j'applique systématiquement.

 

VERDIIIIICT ?

 

Je suis ultra enthousiaste quant à cette palette ! Et dire qu'elle ne m'intéressait pas plus que ça au début... Depuis qu'elle a rejoint ma collection, elle et moi on est meilleures potes !

Pour moi, on retrouve vraiment l'esprit Urban Decay avec ses teintes vives et surtout ses fards de qualité. La "Electric" palette sort clairement du lot : à vous les make-up ultra créatifs !

 

Electric palette UD - Big or not to big (2)
 
Electric palette UD - Big or not to big (3)
 
Disponible chez Sephora ou directement sur le site d'Urban Decay

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 23:30
Grungy - Big or not to big 08
 

Attention le cuissot est de sortie : si voir des grosses jambes te dégoûte, ce n'est pas une bonne idée de rester ici !

 

La tenue que je porte aujourd'hui se la joue grunge : jean déchiré, perfecto, bottines de cuir, rouge à lèvres dark et air aimable en prime (scoop : il arrive à la blogueuse de ne pas sourire et même d'être de mauvaise humeur tiens !). C'est une tenue qui fleurte même avec le vulgaire avec mon short très très très court... De quoi choqué tante Gertrude face à tant d'indécence !

 

Le short en jean que je porte, je l'adore !

Soyons clair, il n'y a pas beaucoup de tissu entre la longueur riquiqui et les déchirure sur le devant et pourtant j'aime beaucoup le mettre même si faut pas être frileuse quoi ! Néanmoins, une bonne paire de collants opaque et le tour est joué ;)

 

Un t-shirt noir à manches longues est aussi de la partie. Il est simple, avec tout juste des illustrations le long du bras qui lui donne un petit côté Mme Irma : manque plus que la boule de cristal ! 

 

Allié indispensable de toute rockeuse (en carton pour ma part) qui se respecte : le perfecto ! Vous l'avez déjà vu un nombre inestimable de fois (scoop bis : la blogueuse ne porte pas ses vêtements qu'une fois) mais il faut dire que modèle c'est la perfection incarnée : c'est certainement la pièce pilier de mon dressing, celle que je chérie par dessous tout <3

 

A mes pieds, des bottines de cuir à petits talons. J'ai également beaucoup porté ces chaussures : elles sont ultra confortables et vont avec nombre de mes tenues :)

 

Quelques accessoires sont également de la partie. Un chapeau melon vient se taper l'incruste (je suis dingue de ce couvre-chef !) ainsi qu'un bracelet à petites croix.

D'ailleurs ce bijou est assez polyvalent puisqu'il peut aussi bien sur porter en collier qu'autour du poignet !

 

Pour finir, j'ai même tenté le make-up grungy avec notamment des lèvres très très foncées ! Il s'agit d'un RAL mat Sephora en teinte "Black cherry" : c'est une vraie merveille et je vous reparle très vite des ces liquid matte :) !

 

Grungy - Big or not to big
 
Grungy - Big or not to big 06
 
Grungy - Big or not to big 05
 
Grungy - Big or not to big 02
 
Grungy - Big or not to big 07
 
Grungy - Big or not to big 09
 
Grungy - Big or not to big 10
 
Grungy - Big or not to big 11
 
Grungy - Big or not to big 12
 
Grungy - Big or not to big 13
 
Grungy - Big or not to big 14
 
Grungy - Big or not to big 01
 
Grungy - Big or not to big 04
 
Grungy - Big or not to big 03
 
Perfecto Fashion Cuir
T-shirt manches longues Boohoo
Short Boohoo
Bottines BALSAMIK
Chapeau melon Helen Berman
Bracelet Fashionology
 
je veux le même look

 

*Cliquez sur les photos

 
veste-en-simili-esprit-motard--noir-grande-taille-femme-ve745_1_fr1 pzz95420_cream_xl_1 pzz95653_mid%20blue_xl
 
azz47189_black_xl_2 501002233_1001_CO_1_1200 (1)

 

*Liens affiliés

 

Photos par Le Petit Ours Bond

 

28847158556_9cb52bdb5d_q

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article


Big or not to big - Welcome

médaillon portrait

 

Audrey,

mordue de mode et plus que dodue,

vous invite dans son univers.

Contact : bigornottobig@gmail.com


Big or not to big - Follow Me








Ma Page sur Hellocoton




Big or not to big - Archives
Big or not to big - rubriques




Big or not to big - rechercher

big or not to big - newsletter