Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog


                                      
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 23:30
d6ca35ab7d7313b3213b5ec49329fbb9
 

Aujourd'hui, c'est la journée de la femme, enfin la journée des DROITS de la femme...

 

Et comme chaque année, ça va être le même cirque médiatique  : pour 1 culotte achetée, la deuxième offerte ou encore -50% de remise sur les fers à repasser et les aspirateurs. Car après tout toi femme tu es vénale et dépensière. Ton rôle n'est-il pas en plus de faire le ménage ? Paraît que c'est génétique... (Viens faire un tour dans mon appart' : crois moi tu remettras assez vite en question ta thèse selon laquelle les femmes sont FAITES pour le ménage).

 

Mais c'est bien, cela permet de faire oublier les inégalités qu'il existe encore : après tout on se dit que maman sera bien contente de recevoir sa fleur pendant qu'elle ira s'occuper des gosses en rentrant (*mode ironie on*).

Comme ça tout le monde il est tout heureux : non mais les femmes on pense à vous merde, on vous a consacré une journée et en plus on t'offre des codes promos !

 

Et pourtant, plus que jamais j'ai l'impression d'observer une sacré régression. Simon Veil ne disait t'elle pas : "N'oubliez jamais qu'il suffira d'une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant." ?

Ça ne vous rappellera pas quelque chose ? "Oh ça va elle exagère l'autre !"

Et pourtant : les inégalités salariales demeures (vous trouvez ça normal que les femmes doivent travailler plus que les hommes pour avoir LA MÊME CHOSE ?) et jamais le droit à l'avortement n'a jamais été autant remis en cause (nan parce que les mecs j'ai une info pour vous : les avortements auront toujours lieu mais ils se feront au cintre et autres joyeusetés. Cool non ?).

 

La société fait toujours autant pression sur l'image de la femme qui ne doit pas trop déborder du rôle qu'on lui donne : celui de la mère (tu veux pas d'enfant ? Tant pis pour toi ) ou celui d'objet sexuel par exemple. Sexy mais pas trop parce que sinon c'est une salope. Le corps féminin, objet à la fois de fantasme et pourtant tabou : il n'y a qu'à voir comment le moindre téton est caché sous peine d'être vilipendé sur la place publique et ce même quand il s'agit d'allaitement !

da921e23473be30edcac3b9f0746a530

Il est aberrant de constater par exemple que même les petites filles  ingèrent tout ça : le rayon de jouets "pour filles" (ouais tu sais le coin tout en roooooose) regorge de poupons, d'appareils ménagers miniatures et autre chose qui au final tend à les enfermer dans un rôle passif. Le supers-héros, les jouets de constructions et les petites voitures c'est pour les garçons voyons !

On prépare déjà les fillettes à être docile et à ne pas trop réfléchir. Une femme qui réfléchit c'est dangereux !

La culture du viol est toujours aussi présente : combien de fois la victime est désignée comme coupable ? Après tout elle l'avait bien cherché la salope, t'as vu comment elle était habillée ?! Et si au lieu d'apprendre aux petites filles de ne pas provoquer et de se protéger on apprenait aussi aux petits garçons à ne pas violer en leur disant mmmmh je ne sais pas que la femme est libre de son corps toujours et quoiqu'il en soit ? Quand j'entends, venant de personnes de surcroît du même âge, que ce sont les filles qui provoquent et que de toutes façons elles l'ont bien cherchées ça me fait franchement froid dans le dos. C'est par exemple sorti quasi texto de la bouche d'une connaissance, mère d'un petit garçon : avec quelle image de la femme cet enfant va t'il grandir, ses parents ne se privant pas de ce genre de réflexion devant lui ?

 

Le harcèlement de rue lui, bien que de plus en plus dénoncé, est toujours aussi présent. Ceux qui disent que ça n'existe pas n'ont manifestement pas eu le droit aux attouchements inappropriés ni aux insultes dès le moindre refus. 

 

tumblr_o28auz0f9n1sy17tso1_1280
 
Source : Projet Crocodiles
 

Les esprits chagrins me diront que nous sommes des privilégiées par rapport aux femmes d'antan.

Dois-je donc alors me contenter de ce que j'ai et fermer ma gueule ? Je ne crois pas. Arrêter de lutter, c'est baisser les bras et s'attendre à une régression, qui arrivera irrémédiablement.

 

Et encore, je m'estime privilégiée par rapport au sort de milliers de femmes à travers le monde : des bébés que l'on tue à la naissance car ils ont eu le "malheur" de naître au sexe féminin, des femmes qui n'ont pas eu le droit d'avoir accès à l'éducation des fois qu'elles s'émanciperaient, des fillettes mariées de force, victimes d'excision ou encore de repassage des seins afin de ne pas tenter le gente masculine et j'en passe... Alors vous trouvez VRAIMENT que les choses se sont améliorées ?!?

Parce que le 08 Mars c'est bien gentil mais plutôt que d'avoir 2 soutifs pour le prix d'un, j'aimerais plutôt que l'égalité entre les sexes soit un travail de tous les jours.

Qu'on mette en avant des femmes exceptionnelles toute l'année et pas seulement une fois l'an pour se donner bonne conscience.

Parce que pour moi, le droit des femmes doit être une préoccupation de tous les instants. Longtemps je n'ai pas osé aborder ces sujets, peur d'être montrée du doigt à base "Hannn mais l'autre elle se la joue féministe" comme si ce mot était une insulte : ce n'est pas une honte que de vouloir l'égalité et ce ne le sera jamais.

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 23:15
La Colle Noire - Parfums Christian Dior (4)
 

Me parfumer, c'est un geste que je fais depuis toute petite : je me rappelle que ma mère m'achetait alors des eaux légères aux senteurs fruitées.

En grandissant, c'est un geste que j'ai gardé même si parfois eu tendance à avoir la main lourde (je me rappelle ce jour fatidique où au collège je m'étais limite douchée avec la bouteille de parfum : grossière erreur) !

 

Aujourd'hui encore, j'ai pris l'habitude de chaque matin me parfumer : quand j'oublie cette coquetterie, j'ai l'impression d'être un peu nue...

Si j'aime varier les plaisirs, il y a tout de même certains jus qui sortent du lot : c'est clairement le cas de "La Colle Noire", parfum issu de la Collection Privée de Parfums Christian Dior.

 

La Colle Noire - Parfums Christian Dior (5)
 

La Collection Privée, ce sont des créations haut de gamme utilisant des matières premières rares et précieuses.

Ces jus luxueux sont fabriqués artisanalement, en respectant le savoir-faire de la maison et de son parfumeur, François Demachy.

C'est une autre démarche que les jus plus "commerciaux" : La Collection Privée se concentre sur des savoirs-faire traditionnels afin que chaque parfum soit unique. C'est un peu un retour au source qui renoue avec les racines du métier de parfumeur où chaque parfum est comme une création sur-mesure...

 

La Colle Noire - Parfums Christian Dior (2)
 

Ici, pas de place pour un flacon tapageur : la sobriété est de mise.

Un étui cylindrique vient servir d'écrin à un flacon de verre surmonté d'un élégant bouchon noir.

Chaque mise en coffret est réalisée manuellement par les petites mains de Parfums Christian Dior. Les étiquettes sont soigneusement placées afin que tout soit parfait !

Toute l'attention est portée sur le parfum en lui-même : la sobriété du packaging en témoigne.

 

Personnellement j'aime beaucoup cet élégant flacon qui laisse apercevoir le jus rosé en transparence : je trouve que c'est assez raffiné et je dois bien l'avouer du plus bel effet sur ma coiffeuse !

 

philippe_schlienger_pour_christian_dior_parfums_jpg_5448_north_499x_white
 
Crédit photo : Philippe Schlienger
 

"La Colle Noire", c'est aussi le nom de la maison de cœur de Christian Dior. 

Située en région Grassoise, cette propriété a su récemment renaître de ses cendres : entièrement rénovés, le château ainsi que ses terrains ont été redécorés comme au temps où Christian Dior en était le maître. C'est aussi un nouvel élan pour la région de Grasse puisque des champs entiers de fleurs y reprennent vie. La maison Dior collabore également avec des producteurs locaux afin de faire revivre la région, berceau de la parfumerie, qui connaît aujourd'hui un véritable renouveau !  

 

La Colle Noire - Parfums Christian Dior (1)
 

"La Colle Noire" a été pour moi un véritable coup de cœur olfactif : c'est un parfum qui ne s'encombre pas de milles et une notes entêtantes et superficielles mais qui pourtant réussit à être unique et complexe.

Dire que ce parfum sent bon serait un euphémisme et quelques peu réducteur : c'est bien au-delà de ça !

La rose y est très présente mais attention il ne s'agit pas d'une rose "cucul la praline" ni d'une rose étouffante et écœurante : la rose de Mai, emblématique de la maison Dior, y est bousculée par des notes épicées et ambrées. C'est au final un parfum très chaleureux !

A l'ouverture du flacon, les notes fleuries jaillissent pour laisser place à un cœur de Santal du Sri Lanka et un fond de Musc Blanc qui vient adoucir le parfum avec des notes plus poudrées. C'est un parfum à la fois délicat et puissant puisque qu'une seule petite vaporisation suffira à laisser derrière vous un sillage parfumée qui persistera toute la journée. Ce n'est  pas  un parfum volatile : il s'ancre vraiment à la peau pour se fondre à elle.

Mon homme aime de temps à autres en vaporiser dans son cou et j'adore alors le sentir sur lui : cela me fait littéralement chavirer ! 

 

J'ai toujours aimé les senteurs de rose, à tel point que quand j'étais petite j'essayais de me créer mon propre parfum : je faisais alors macérer des pétales de rose dans l'eau jusqu'à obtenir un mélange parfumé que j'aimais ensuite en vaporiser sur moi (je faisais aussi la version "oignon" pour en asperger mes frères quand ils me tapaient sur le système mais c'était moins glamour).

"La Colle Noire" dépasse, et de loin, tous les autres parfums à la rose que j'ai pu avoir auparavant : cette fleur y est sublimée avec ses notes à la fois fraîches et suaves sans trop en faire. Car le secret des parfums de La Collection Privée est là : des jus sans fioritures et pourtant complexes. Élégants et raffinés, ils sont uniques en leur genre !

 

La Colle Noire - Parfums Christian Dior (6)
 
La Collection Privée, ce sont des jus onéreux certes mais au-delà de ça, ce sont surtout des jus d'exception où se parfumer devient plus qu'un banal geste.
J'aime avoir un tel parfum chez moi, qui laisse derrière lui un sillage unique et de caractère.
 
"La Colle Noire" est disponible sur Dior.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 23:30
Curcuma - Big or not to big 09
 

Des couleurs d'automne alors que l'hiver touche à sa fin, elle a craqué elle ? Et bah ouais !

 

Jaune moutarde et teinte rouille se mélangent pour une tenue aux accents épicés (c'est de pire en pire les comparaisons ici...).

 

Premier craquage : mon petit manteau léger signé Kiabi.

C'est en le voyant sur ma Anaïs Pénélope que j'ai craqué ! J'ai filé direct en magasin tel une furie (enfin en vrai je vous rassure je sais me tenir) : il était là mon préccccieux <3

Sa couleur est superbe et j'aime également beaucoup sa coupe droite, à porter un peu loose pour le côté "j'ai piqué la veste à mon mec" (enfin si il est plus costaud que vous hein, sinon ça marche pas) ! Ce manteau a de plus un joli tombé et une belle matière !

Bref vous l'aurez compris, entre cette veste et moi c'est tellement l'amûûûr que même mon mec est jaloux de notre relation (en vrai il s'en fout total hein, il en a même un peu marre de mes histoires de fringues je crois :D)

 

Pour l'accompagner, j'ai misé sur une robe que j'ai depuis quelques temps déjà et que j'aime toujours autant !

Je suis complètement fan de sa teinte : globalement, j'ai un soucis avec le jaune moutarde (je serais même capable d'acheter une cagoule ayant cette couleur) alors forcément cette robe ne peut que me plaire ! Si on ajoute à ça ses manches 3/4 et sa rangée de boutons dans le dos, je ne répond plus de rien...

Elle a une forme housse qui je dois l'avouer peut lui donner un côté vieillot du coup je préfère la ceinturer comme aujourd'hui avec ma ceinture léopard (motif animalier + jaune moutarde + <3) : ça m'évite aussi d'entendre "Tiens mamie a mis sa chemise de nuit aujourd'hui ?"

 

J'ai longuement hésité quant aux chaussures que je voulais porter avec cette tenue (problème de modeuse, tu peux pas test) : des escarpins ou du plat ? Et puis finalement je me suis dirigée vers une paire de Chie Mihara que j'adore !

Cette marque , c'est juste le graal : avec des modèles hyper confortables et une patte si reconnaissable, cette enseigne fait vraiment partie de mes chouchous <3

Les chaussures que je porte aujourd'hui sont particulièrement canons avec leur jolie forme et le duo de cuir velours vert/cuir lisse cognac.

 

Quelques accessoires sont également de la partie, à commencer par mon turban. Si vous me suivez régulièrement, que ce soit ici, sur Facebook ou Instagram, ça n'a pas pu vous échapper : j'adore ce type de coiffe ! Je trouve ça élégant et stylé et puis surtout en 2 secondes top chrono ça y es tu es prête !

Le modèle que je porte aujourd'hui est particulièrement ravissant avec son gros noeud sur le devant et sa belle teinte jaune, très raccord avec ma robe.

 

Pour finir, un petit sac vient s'inviter.

Je trouve que cette petite chose mêlant cuir lisse, cuir effet croco noir et liserets dorés est parfaite pour clôturer cette tenue !

 

Curcuma - Big or not to big
 
Curcuma - Big or not to big 08
 
Curcuma - Big or not to big 03
 
Curcuma - Big or not to big 06
 
Curcuma - Big or not to big 10
 
Curcuma - Big or not to big 12
 
Curcuma - Big or not to big 16
 
Curcuma - Big or not to big 01
 
Curcuma - Big or not to big 13
 
Curcuma - Big or not to big 14
 
Curcuma - Big or not to big 15
 
Curcuma - Big or not to big 05
 
Curcuma - Big or not to big 04
 
Curcuma - Big or not to big 07
 
Curcuma - Big or not to big 02
 
Manteau léger Kiabi
Robe Asos Curve
Chaussures Chie Mihara
Sac BALSAMIK
Turban Brothers & Sisters
Ceinture La Redoute
je veux le même look

 

*Cliquez sur les photos

 

manteau-mi-long-coupe-droite-marron-grande-taille-femme-ve749_1_zc3  7537087-1-mustard  500779885_0_PR_1_1200

  

7113272-1-multi HD_0000143291_272223_09

 

*Liens affiliés

 

Photos par Le Petit Ours Bond

 

28847158556_9cb52bdb5d_q

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 00:18
Electric palette UD - Big or not to big (4)

 

Dans la vie, j'ai un soucis avec les palettes. Si je devais m'inscrire aux drogués anonymes cela ressemblerait à ça :

 

- Moi c'est Audrey

- Bonjour Auuuudrey !

- Voilà, si je suis ici c'est pour confesser d'un mal qui me ronge depuis trop longtemps. Mon mec s'est barré, mes parents m'ont reniés et ma banquière fait la gueule (ainsi que les impôts). Je suis addict aux palettes : elles sont partout, TOUT AUTOUR DE MOI, AIDEZ-MOI ! 

 

 

Comme vous l'aurez deviné, on va aujourd'hui parler d'une palette qui a récemment rejoint ma collection.

Alors j'annonce : cette palette n'est pas faite pour les allergiques à la couleur. Par contre, si vous aimez les teintes qui rendent aveugle et si les nudes vous sortent par les yeux, ça risque de vous intéresser !

Les marrons, les beiges et autres teintes passe-partout c'est bien mignon hein mais à force on s'ennuierait pas un peu non?

Moi j'aime aussi quand c'est si coloré qu'on te repère à 10 000km : sérieux plus besoin de gilet jaune !

 

La palette "Electric" d'Urban Decay, sortie il y a déjà un bon moment, ne m'intéressait pourtant pas plus que ça. J'avais swatché ses teintes chez Sephora et elles ne semblaient pas tant ressortir que ça : il faut dire qu'après je ne sais combien de doigts trempés dedans, tu m'étonne que les fards soient au bout de leur vie...

 

Et puis voilà, un bon de réduction de -20% sur l'article de mon choix de mon dealer fétiche (Sephora pour les intimes) m'a convaincu et BORDEL QUE JE NE REGRETTE PAS ! 

Cette palette c'est juste de la BOMBE !

 

LE PACKAGING

 

Electric palette UD - Big or not to big (5)
 

Bon déjà le packaging il déboite hein.

Le boîtier en plastique assez épais (pas cheap du tout) est super beau et annonce la couleur. Ces tâches aux teintes vives ça envoie du pâté (ou de la pomme si vous êtes végétariens) !

Oui je m'extasie devant ma palette : LAISSEZ MOI TRANQUIIIILLE !

 

Electric palette UD - Big or not to big (6)
 

A l'intérieur, on retrouve un grand miroir (et ça c'est super pratique) ainsi qu'un pinceau double-embout aux polis violets. Je l'ai déjà dit plusieurs fois mais les pinceaux fournis dans les palettes Urban Decay sont pas mal du tout : on peut VRAIMENT se maquiller avec, pas comme les embouts mousses tout caca...

 

Dans l'ensemble, c'est le même packaging que la palette Afterdark que je vous ai présentée récemment mais en version "c'matin j'ai pris de l'acide".

 

LES COULEURS

 

Electric palette UD - Big or not to big (7)
 

Sur Instagram, l'une d'entre vous m'a dit que cette palette ressemblait à de la peinture pour enfant et c'est tellement ça (d'autant que la finalité est la même : se repeindre la façade) !

"Electric", elle porte bien son nom cette palette avec ses teintes néons : bleu cobalt et verf vif côtoient orange saturé et rose sous acide ! J'adoooore la sélection de couleurs : elles sont toutes superbes ! J'aime le fait qu'il y ai aussi bien des mats (certains ont des micro-paillettes qui au final ressortent très peu) que des irisés afin de varier les effets et de vraiment jouer avec les couleurs : ça permet de créer des make-up de toute beauteyyyy !

 

Cette palette peut faire peur au début mais si j'ai un conseil à vous donner c'est de vous éclater avec. Clairement elle est pas faite pour être passe-partout mais elle est parfaite pour faire des assemblages de couleurs façon "oeil de paon", "sous le solaïe des tropiques" ou encore "aujourd'hui j'ai pris de la drogue !"

 

Electric palette UD - Big or not to big (1)
 
(De bas en haut) Revolt : un argenté pailleté ; Gonzo : un bleu vif mat ; Slowburn : un orange cramoisi mat ; Savage : un rose mat plein de pep's ; Fringe : un turquoise irisé
 
 
Electric palette UD - Big or not to big (9)
 
(De bas en haut) Chaos : un bleu cobalt mat ; Jilted : un fushia irisé aux reflets bleutés ; Urban : un violet bleuté irisé ; Freak : un vert anis irisé très lumineux ; Thrash : un vert/jaune acide mat
 
TEXTURE & PIGMENTATION
 

Cette palette est d'autant plus facile à prendre en main que j'ai été bluffée par la qualité : la pigmentation est juste ouf !

J'avais peur avec les fards néons mats par exemple : je me disais qu'une fois appliqués ils ressortiraient peut-être moins et soient fadasse. Mais en fait, que nenni !

C'est dingue comment la couleur se diffuse immédiatement sur la paupière et ce sans avoir à prendre beaucoup de matière... Les fards irisés je vous en parle même pas : ils ont une intensité de fou et sont ultra lumineux ! Seul "Revolt" m'a un peu déçu : je m'attendais à un argenté vraiment métallisé alors qu'au final cela donne plus un rendu pailleté en transparence. Ça reste néanmoins un très beau fard, à utiliser mouillé par exemple pour qu'il ressorte mieux.

 

Electric palette UD - Big or not to big (8)
 

Autre point très appréciable avec cette palette : les fards se travaillent très très bien ! Ils sont soyeux, et même si les mats sont plus secs que les irisés chaque couleur se font très bien avec les autres.

On peut vraiment très facilement mélanger toutes les teintes ensembles sans que les fards n'accroche la paupière, fassent des paquets, des trous etc... J'avais un peu peur vu l'intensité des couleurs que ce soit laborieux alors qu'en fait non on arrive vraiment, et facilement, à créer de superbes choses avec et sans avoir l'air d'un enfant qui a fait mumuse !

Les fards sont légèrement poudreux, surtout pour les mats, et je n'ai eu que quelques chutes : rien de dramatique donc ! Toute façon je finis toujours mon teint après : quand je me fait chier à me ravaler TOUTE la face, autant dire que ça m'embête franchement de saloper le boulot avec par exemple un smoky qui chute.

 

Seul petit point noir : j'ai l'impression que les fards ont tendance à d'affadir et à aller dans les plis au fur et à mesure de la journée et ce malgré ma base à paupière que j'applique systématiquement.

 

VERDIIIIICT ?

 

Je suis ultra enthousiaste quant à cette palette ! Et dire qu'elle ne m'intéressait pas plus que ça au début... Depuis qu'elle a rejoint ma collection, elle et moi on est meilleures potes !

Pour moi, on retrouve vraiment l'esprit Urban Decay avec ses teintes vives et surtout ses fards de qualité. La "Electric" palette sort clairement du lot : à vous les make-up ultra créatifs !

 

Electric palette UD - Big or not to big (2)
 
Electric palette UD - Big or not to big (3)
 
Disponible chez Sephora ou directement sur le site d'Urban Decay

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 23:30
Grungy - Big or not to big 08
 

Attention le cuissot est de sortie : si voir des grosses jambes te dégoûte, ce n'est pas une bonne idée de rester ici !

 

La tenue que je porte aujourd'hui se la joue grunge : jean déchiré, perfecto, bottines de cuir, rouge à lèvres dark et air aimable en prime (scoop : il arrive à la blogueuse de ne pas sourire et même d'être de mauvaise humeur tiens !). C'est une tenue qui fleurte même avec le vulgaire avec mon short très très très court... De quoi choqué tante Gertrude face à tant d'indécence !

 

Le short en jean que je porte, je l'adore !

Soyons clair, il n'y a pas beaucoup de tissu entre la longueur riquiqui et les déchirure sur le devant et pourtant j'aime beaucoup le mettre même si faut pas être frileuse quoi ! Néanmoins, une bonne paire de collants opaque et le tour est joué ;)

 

Un t-shirt noir à manches longues est aussi de la partie. Il est simple, avec tout juste des illustrations le long du bras qui lui donne un petit côté Mme Irma : manque plus que la boule de cristal ! 

 

Allié indispensable de toute rockeuse (en carton pour ma part) qui se respecte : le perfecto ! Vous l'avez déjà vu un nombre inestimable de fois (scoop bis : la blogueuse ne porte pas ses vêtements qu'une fois) mais il faut dire que modèle c'est la perfection incarnée : c'est certainement la pièce pilier de mon dressing, celle que je chérie par dessous tout <3

 

A mes pieds, des bottines de cuir à petits talons. J'ai également beaucoup porté ces chaussures : elles sont ultra confortables et vont avec nombre de mes tenues :)

 

Quelques accessoires sont également de la partie. Un chapeau melon vient se taper l'incruste (je suis dingue de ce couvre-chef !) ainsi qu'un bracelet à petites croix.

D'ailleurs ce bijou est assez polyvalent puisqu'il peut aussi bien sur porter en collier qu'autour du poignet !

 

Pour finir, j'ai même tenté le make-up grungy avec notamment des lèvres très très foncées ! Il s'agit d'un RAL mat Sephora en teinte "Black cherry" : c'est une vraie merveille et je vous reparle très vite des ces liquid matte :) !

 

Grungy - Big or not to big
 
Grungy - Big or not to big 06
 
Grungy - Big or not to big 05
 
Grungy - Big or not to big 02
 
Grungy - Big or not to big 07
 
Grungy - Big or not to big 09
 
Grungy - Big or not to big 10
 
Grungy - Big or not to big 11
 
Grungy - Big or not to big 12
 
Grungy - Big or not to big 13
 
Grungy - Big or not to big 14
 
Grungy - Big or not to big 01
 
Grungy - Big or not to big 04
 
Grungy - Big or not to big 03
 
Perfecto Fashion Cuir
T-shirt manches longues Boohoo
Short Boohoo
Bottines BALSAMIK
Chapeau melon Helen Berman
Bracelet Fashionology
 
je veux le même look

 

*Cliquez sur les photos

 
veste-en-simili-esprit-motard--noir-grande-taille-femme-ve745_1_fr1 pzz95420_cream_xl_1 pzz95653_mid%20blue_xl
 
azz47189_black_xl_2 501002233_1001_CO_1_1200 (1)

 

*Liens affiliés

 

Photos par Le Petit Ours Bond

 

28847158556_9cb52bdb5d_q

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 23:10
Sugarpill Fancy Feline review (4)
 

La Saint Valentin c'est passé, je saiiiiiiis ! 

 

Nous on a rien fait de spécial (à part commander chez Speed Burger : c'est comme ça, on aime le romantisme) mais ça ne m'a pas empêché de me faire un cadeau à moi-même au lieu d'aller voir 50's shade machin chose (désolé pour les fans mais ce film, I can't).

Faible que je suis, j'ai commandé un coffret make-up sorti spécialement pour la fête des amoureux. Il est arrivé Mercredi 15 Février, soit un jour trop tard pour que cela ne soit parfait mais bon comme ça vient des Etats-Unis et qu'on a pas encore inventé le transport supersonique on va dire que c'est pas grave !

 

Sugarpill Fancy Feline review (5)
 
Ce coffret make-up vient de chez Sugarpill, une marque que j'affectionne car j'adore leur univers et la qualité suit : je n'ai jamais été déçue !

 

Le coffret (en édition limitée) "Feline Fancy" est composé d'une palette de 4 fards et d'un rouge à lèvres mat irisé.

 

Côté packaging, on frise le kitch mais c'est ça que j'aime !

Du rouge, du rose, des cœurs et un chat langoureusement posé : tout y est ! Je suis complètement fan de ce coffret iIlustré par Brandi Milne : moi tu me fous un félin et je deviens gaga (me mettez pas votre chat dans les bras : je vous le rendrai jamais).

 
Sugarpill Fancy Feline review (6)
 
Sugarpill Fancy Feline review (9)
 

L'intérieur de la palette est tout aussi cute avec son miroir double-cœurs. Même le nom des fards se met au diapason de l'amûûûr !

 

Le tube de rouge à lèvres est superbe aussi avec son coeur rose dégoulinant. 

 

Vraiment je suis fan de l'univers de Sugarpill qui a une identité très reconnaissable ! 

 

LA PALETTE

 

Sugarpill Fancy Feline review (7)
 

La palette, ça a été mon méga-Crush : les 4 teintes sont superbes !

 

Je suis amoureuse de l'harmonie de couleur dans les tons roses/rouges et je trouve que les fards vont vraiment très bien ensembles. On pourrait croire que les possibilités make-up sont limitées et qu'il est difficile de porter du rouge sur les paupières alors qu'au final pas du tout : le nude ça va bien 2 minutes mais s'éclater c'est bien aussi ! Cette palette peut également se suffire à elle-même et ça j'aime <3

Les fards sont en tout cas SUBLISSIMES et je pèse mes mots...

 

Sugarpill Fancy Feline review (1)
 
(De bas en haut)
 
Text Me :Un marron chaud assez light parfait en fard de transition

Wink : un champagne très lumineux, parfait en point de lumière 

Swak : Un rose duochrome magnifique

Kiss Kiss : Un superbe rouge irisé, ma teinte coup de cœur !

 

Côté texture et pigmentation, c'est le bonheur ! 

Les fards sont soyeux, presque crémeux comme j'aime (un peu comme Timon et ses insectes dans le Roi Lion : les vrais, ceux qui ont regardés ce dessin animé en boucle, savent !) et ils se travaillent superbement bien : chacune des teintes se font très bien avec les autres et il est facile d'avoir de beaux dégradés. 

Les couleurs ressortent vraiment très bien, et ce sans avoir à rajouter 10 tonnes de matière comme parfois c'est le cas. Le rouge par exemple est juste dingue une fois appliqué sur la paupière...

 

Sugarpill ne m'a jamais déçu de ce côté là : j'ai toujours trouvé les fards à paupières de très très bonne qualité et je suis contente de voir que cette palette ne déroge pas à la règle. Parfois, tout est misé sur le packaging (Too Faced et ta collection de Noël je te vois !) et pas sur le produit en lui-même hors là, ce n'est pas le cas. 

De plus, ils ont été généreux sur la taille des fards ! Petite astuce : vous pouvez même les utiliser pour le teint : en bronzer pour sculpter, en blush avec les teintes roses et rouges et en highlighter avec la teinte champagne. J'ai testé et ça marche très bien !

 

LE ROUGE A LEVRES

 

Review Sugarpill "Fancy Factory"
 

Au départ je l'avoue, je n'étais pas plus convaincue que ça pour le rouge à lèvres alors qu'en vrai c'est une petite bombe ! Il a un fini mat et métallisé de toute beauteyyyy !

La couleur est juste sublime : on a un rouge grenat métallisé, plein de micro-paillettes qui se révèlent au fur et à mesure que la matière se fige sur les lèvres. C'est très très très beau !

 

Sugarpill Fancy Feline review (11)
 
A l'intérieur, comme pour tous les rouges à lèvres liquides, on retrouve un embout mousse qui je trouve est assez épais et donc pas forcément facile à manier au premier abord : je trouve qu'on déborde assez vite avec ce qui est contraignant si on ne veut pas se transformer en joker (ce qui est peut-être votre délire hein, j'sais pas !). L'autre explication est que je ne suis peut-être pas douée (ce qui est fort possible)...
 
Sugarpill Fancy Feline review (2)
 

Je trouve que ce rouge à lèvres sent un peu les gâteaux à l'orange (ouais, les gâteaux dégueulasses que votre grande tante essayait de vous refiler) et même si ce n'est mon odeur préféré ça reste light et plutôt agréable.

 

La texture est assez épaisse mais elle se travaille néanmoins très bien : elle glisse facilement sur les lèvres sans faire de gros pâtés et le rendu est uniforme.

 

Je dirais que même si la pigmentation est bonne, il faut 2 couches pour avoir quelques chose de vraiment opaque. Vous pouvez d'ailleurs passer et repasser sans problème puisque le RAL ne sèche pas immédiatement ce qui permet de bien le travailler. Il se matifie néanmoins assez vite : pas besoin d'attendre pendant 15 plombes afin de s'habiller par exemple.

Même si après il reste un peu collant et qu'il y a un léger transfert, la tenue reste très bonne ! J'ai pu le garder sans soucis toute la journée et j'ai juste eu à en remettre un peu au centre des lèvres. Bon après un repas j'avoue c'est plus compliqué : il ne résiste par exemple pas à une grosse raclette hein ! 

 

Il est également assez confortable : bon comme tous les mats il assèche un peu (un peu de baume le soir suffira à réhydrater vos lèvres) mais il ne se craquelle pas (j'en ai qui font ça et le rendu est dégueulasse ! Tu as l'impression que tes lèvres se décomposent) et reste joliment en place sans faire ce que j'appelle la "bouche de momie" (c'est quand la bouche se fripe et se replie à l'intérieur au moindre mouvement : ça me fait ça avec les RAL très desséchants).

 

Sugarpill Fancy Feline review (8)
 

Vous l'aurez compris, je suis in love de ce petit coffret !

Du chat, des cœurs, du rose, du rouge etc... Il ne m'en fallait pas plus !

Sugarpill est vraiment une très chouette marque qui propose des produits de qualité : la pigmentation est juste dingue !

 
 
Sugarpill Fancy Feline review (3)
 
Make-up réalisé avec le coffret Fancy Féline
 
 
Le coffret est disponible en édition limitée sur le site de Sugarpill (livraison pour la France à environ 10$)

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 23:30
big or not to big - Doll (1)

 

Aujourd'hui, j'ai eu envie de jouer à la (grosse) poupée : robe à col claudine et cape bon chic bon genre sont de sortie, seulement bousculés par un make-up "déliriesque" (oui je sais ce mot n'existe pas dans le dico mais bon : YOLO).

 

Ma robe vient de chez Kiabi, qui propose de plus en plus de jolies pièces. J'ai la chance d'avoir de surcroît un magasin au rayon grande taille joliment agencé et bien fourni !

Néanmoins la robe n'est disponible que sur internet. J'ai de suite craqué pour son décolleté orné de dentelle, son col claudine et sa coupe patineuse.

Seul petit bémol, je trouve qu'elle taille juste : j'aurai dû prendre la taille au dessus afin d'éviter que cela moule mes hanches et que cela casse la forme de la robe ('fin bon quand on a des hanches de la taille du Titanic aussi...)

 

Une cape presque vintage vient l'accompagner : j'ai compté et elle a 7 ans, soit une éternité en langage de modeuse !

À l'époque j'avais eu l'impression d'y laisser un bras (depuis je l'ai récupéré) en l'achetant mais je ne regrette pas de l'avoir toujours dans mon dressing : elle a un superbe tombé, sa coupe est magnifique et son lainage de belle qualité ! Une vraie belle pièce que je prends plaisir à ressortir chaque année.

 

Mes derbies noires vernies aux lacets de satin viennent assagir encore un peu plus ma tenue. J'adore ces chaussures qui me permettent en plus de trottiner toute la journée sans risque de mourir des pieds ! (J'vais pas mentir : je peux pas tenir sur des escarpins all day long)

 

Un sac très miaou-miaou vient compléter ma tenue : j'adore ce petit chat tout mignon avec ses petites oreilles !

 

Une casquette façon vieux loup de mer vient se poser sur ma tête : j'adore le contraste que cela fait avec mon make-up !

Si vous me suivez depuis quelques temps, notamment sur Instagram et Facebook, vous avez dû remarquer ma passion dévorante (oui littéralement : cela dévore mon compte bancaire) pour le maquillage.

Je me plais à tester de plus en plus de choses ! J'adore le make-up que j'ai réalisé ce jour là (oui je m'envois des fleurs et oui mes chevilles vont bien merci) et que j'ai pris plaisir à porter dans la rue. J'ai adoré attiser la curiosité de certains passants : il faut dire qu'entre les faux-cils démesurés et les cœurs sous les yeux c'est pas tellement discret...

 

J'espère en tout cas que cette tenue vous plaira et on se donne très bientôt de nouveau rendez-vous sur le blog !

 

big or not to big - Doll (8)
 
big or not to big - Doll (14)
 
big or not to big - Doll (10)
 
big or not to big - Doll (9)
 
big or not to big - Doll (2)
 
big or not to big - Doll (3)
 
big or not to big - Doll (5)
 
big or not to big - Doll (6)
 
big or not to big - Doll (7)
 
big or not to big - Doll (11)
 
big or not to big - Doll (13)
 
big or not to big - Doll (12)
 
Cape Les 3 Suisses
Robe Kiabi (offerte)
Derbies André
Sac Asos
Gavroche River Island
 
je veux le même look

 

*Cliquez sur les photos

 

16833670_10209839852607663_1079018749_o 501040956_1001_CO_1_1200 robe-bi-matiere-dentelle-et-col-claudine--noir-grande-taille-femme-vg430_1_fr1

 

5631978-1-black 16833481_10209839864487960_26126537_o

 

*Liens affiliés

 

Photos par Le Petit Ours Bond

 

28847158556_9cb52bdb5d_q

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 23:30

 

fuck_your_standards_by_tall_bird-d7lclhw
Source : Tall Bird

 

Avez-vous remarquez que bien souvent, quand une grosse (ou un gros) ose s'afficher sur l'Internet mondial, il y a tout un tas de personnes qui se découvrent une vocation de médecin (mais sans diplôme, faut pas deconner) ?

 

Chacun y va de son petit "non mais c'est pas bon pour la santé", "ah bah celle la j'aimerai bien voir ses bilans sanguins !", "c'est à cause des gros qu'il y a le trou de la sécurité sociale" (j'ai une info pour toi : quand tu va chez le médecin pour un rhume parce que t'es pas sorti couvert ou quand tu te t'es cassé le bras au roller parce que t'as pas mis de protection comme maman te l'avait dit, je paye aussi pour toi) etc... Mais est-ce que nous on vous fait chier à longueur d'année ? Bah non.

 

J'imagine déjà ces petits êtres se sentant l'âme altruiste (ou pas) voulant aider la grosse en détresse. Après tout, c'est par bonté de coeur, il faut bien l'aider cette pov' dame qui se voile la face !

 

tumblr_n4vavsnAZ61r2uv5io1_1280
tumblr_n4vavsnAZ61r2uv5io2_1280
tumblr_n4vavsnAZ61r2uv5io3_1280

 

Source : Kristengish

 

 

Ah... Attendez, on m'indique dans l'oreillette qu'en fait, vous êtes juste des connards.

Qu'au final, ce qui vous dérange, c'est de voir une personne qui ne correspond pas à vos petits critères être bien dans sa peau ("Une grosse bien sa peau ça existe pas heiiiiin" TA GUEULE).

 

"Nan mais attends une grosse en maillot de bain qui s'affiche chuis desoleyyyy elle promeut trop l'obésité quoi"... Ah oui, il est vrai que le mal-être c'est tellement mieux.

Ce mal être là qui pousse des milliers de personnes à se renfermer sur elle-même. Ce mal-être source de mauvaise estime de soi (c'est tellement mieux pour aller de l'avant *lolilol*). Ce mal-être en parti responsable de TCA (trouble des conduites alimentaires). Ce mal-être là qui peut aller jusqu'au suicide dans les cas extrêmes (ouais une grosse en moins ! *humour noir*). Non vraiment bravo les mecs, vous pouvez être fier !

 

Mais j'ai un scoop pour vous : les risques de santé liés au surpoids ON LES CONNAÎT !

On les entend tout le temps, à tout bout de champ et ce parfois depuis la petite enfance.

Ça va de tonton Bernard qui te rappelle lors des dîners de famille à quel point tu es grosse et que tu devrais arrêter avec les cacahuètes ("c'pour ton bien tu comprends") en passant par le corps médical qui n'a toujours pas compris qu'il faudrait peut-être d'abord songer à soigner l'esprit avant de regarder ce qu'il y a dans ton assiette (sans compter les prises de poids liées à des maladies, des traitements et autres troubles... Et ouais ça t'en bouche un coin !).

 

 

fat-whisperer-EF-750
 
Source : Everyday feminism

 

Crois-moi, les régimes je connais (j'ai essayer la soupe au choux, de peser les aliments, de ne rien manger du tout et même de me faire vomir une fois. Ça j'avoue j'ai pas trop aimé) et c'est depuis que je ne suis plus obsédée par la nourriture et par le moindre gramme pris que je me sens mieux, comme libérée. Tu me diras "ouais mais en attendant t'es toujours grosse", oui c'est vrai tu es un fin observateur.

 

Depuis que j'ai arrêté de me prendre la tête avec toutes ces conneries, de peser les aliments et de culpabiliser à chaque fois que je mangeais une frite, je suis STABLE alors que pendant des années j'ai fait du yo-yo avec mon poids (t'inquiètes perdre 5 kilos pour en reprendre 15 je connais aussi).

J'ai déjà reçu plusieurs témoignages qui vont dans ce sens, des témoignages de femmes qui une fois qu'elles ont envoyées valser leur complexes se sentent mieux et arrivent même à perdre du poids (j'insiste là dessus : seulement si elles le souhaitent et pas parce qu'une tierce personnes leur ordonnera), chose qui leur était impossible avant. Manifestement, le body shaming n'est pas un remède efficace...

 

 

f80c16b071c143dc569cd4557085e9a0
 
Source inconnue
 
 
Ici, je ferais toujours la promotion du bien-être et de l'estime de soi, rien d'autre.

Parce que vois-tu, la prochaine fois que tu auras envie de faire ton bon samaritain histoire de cacher le dégoût que les gros t'inspire, tu éviteras et tu iras t'occuper de ton derrière, ça ira mieux pour tout le monde.

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 23:01
Big or not to big -velours (1)
 

Nous sommes le 16 du mois et c'est donc le jour du challenge French Curves !

 

Créé par Gaelle Prudencio, ce challenge réunit chaque mois des dizaines de blogueuses curvy francophones.Notre mission est de vous proposer chacune un look en rapport avec un thème commun. De quoi vous donner pleins d'idées !

Le défi French Curves va également au-delà de la mode puisque des femmes de toutes tailles et morphologies participent : une belle ode à la diversité !

 

Ce mois-ci, nous avons eu pour thème le velours !

On en voit partout et j'avoue que pour moi c'était un peu le retour improbable : ça m'évoquait plutôt les années 90, quand il pullulait dans mon dressing avec notamment un t-shirt en velours ras que J'ADORAIS même si on m'appelait "stade de France" (rapport à la pelouse...) quand je le portais.

Et puis à force de voir du velours partout cette année j'ai fini par succomber surtout quand on voit qu'au final beaucoup de pièces canons sont proposées. Rien à voir avec les trucs moches que je mettais au collège !

 

J'vais pas mentir, je me suis lancée sur un truc à priori casse-gueule : la combi-salopette-jupe-culotte en velours. J'ai hésité un peu (c'est-à-dire 5min) et puis bon, cette petite chose étant méga soldée, je me suis dit que je risquais pas grand chose.

Parait que sur les grosses, la combi c'est interdit, la jupe-culotte c'est interdit, les salopettes c'est interdit et le velours c'est interdit. Mais vous savez quoi ? Au final j'adore et je m'en "balek" que ça flatte mon gros cul ou pas !

Cette combi hybride, avec sa belle couleur bleu marine, ses bretelles croisées dans le dos et ses boutons dorés, est carrément canon ! J'avais peur que mes hanches (approximativement aussi larges que le titanic) ne passent pas mais non, c'est parfait !

 

Pour cette tenue, j'ai misé sur la french touch' et sur quelques éléments rétro.

 

La marinière est bien évidemment de sortie : si ça c'est pas typiquement français ! Après tout, on nous représente souvent avec un béret, une marinière et une baguette de pain sous le bras... C'est très cliché (même si toujours plus élégant que de nous représenter avec sauciflard et verre de pinard) mais j'avoue que j'aime beaucoup en jouer ;)

 

Quelques éléments rouges viennent donner du pep's à cette tenue que l'on pourrait également nommer "le drapeau" (bleu-blanc-rouge... aucune subtilité la meuf).

 

Ainsi, mon bibi à noeud léopard est de la partie ! J'adore ce type de petit chapeau et ce modèle se porte très facilement : il est au final assez discret et ne vous fera pas ressembler à Tati Gertrude qui sort son bibi façon pièce montée pour le mariage de votre petit cousin...

 

Des escarpins rouges viennent clôturer cette tenue.

Ces chaussures me tuent les pieds mais pourtant je ne voyais pas mon look sans ! C'est ça je crois être une victime de la mode (ou de la connerie me diront certains) ;) !

 

 

 

Big or not to big -velours (6)
 
Big or not to big -velours (10)
 
Big or not to big -velours (9)
 
Big or not to big -velours (12)
 
Big or not to big -velours (3)
 
Big or not to big -velours (7)
 
Big or not to big -velours (4)
 
IMG_2984
 
Big or not to big -velours (13)
 
Big or not to big -velours (5)
 
Big or not to big -velours (11)
 
Big or not to big -velours (8)
 
Combi jupe-culotte Dorothy Perkins
Marinière BALSAMIK
Escarpins Tamaris
Bibi Filippo Catarzi
 
 

Photos par Le Petit Ours Bond

 

28847158556_9cb52bdb5d_q
 
 
je veux le même look

 

*Cliquez sur les photos

 
16731874_10209756862972974_1102159379_o  16731623_10209756863732993_934404685_o  DP07251717_Large_F_1
 
16731790_10209756868213105_1181431595_o
 

*Liens affiliés

 

 

La French Curves est aussi sur Facebook !

 

    Retrouvez également les autres participantes : cliquez sur les photos pour découvrir leurs looks :)

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 23:15
Divine Rondeurs - Big or not to big (6)
 

Les boxs, c'est un peu comme les lapins, ça se multiplie beaucoup (blague de mauvais goût bonjour) !

Et il y en a pour tout le monde : on a bien sûr des boxs beautés, des boxs axées sur la mode, les bijoux et même des boxs pour animaux et mioches.

Le principe est simple : vous payez chaque mois une certaine somme et vous recevez une jolie boîte avec tout plein de surprises à l'intérieur, avec des produits "full size" et des goodies par exemple. On peut dire que ça cartonne vu comment le concept s'est développé !

Désormais, même les cuissots dodus ont le droit à leur box avec Divines Rondeurs !

Le principe est le même : vous vous abonnez (au mois, au trimestre etc...) et recevez une boite surprise avec à l'intérieur un vêtement, un produit beauté, une gourmandise et un accessoire selon votre profil et les tailles que vous aurez renseignés au préalable.

Aurélie, la créatrice, m'a fait le plaisir de m'envoyer la box de Janvier afin de découvrir son concept :)

 

 

Divine Rondeurs - Big or not to big (5)
 
 

J'ai reçu au bout de quelques jours une boite bien emballée avec noeud et papier de soie à l'intérieur. Moi quand je reçois de jolis paquets comme ça, je suis telle une enfant et j'ai juste hâte d'en découvrir le contenu (bon là j'ai ouvert le tout soigneusement et j'ai pas fait comme quand j'étais petite soit arracher le papier tel un bulldozer en forêt amazonienne).

Le mois de Janvier était axé sur le bien-être et le cocooning histoire de commencer l'année du pied (ça fait beaucoup de "é" quand même).

 

 

DEBARDEUR (20 euros) + LEGGINGS (23 euros)

 

 

Divine Rondeurs - Big or not to big (4)
 

 

A l'intérieur, on découvre un leggings et un débardeur de Carisal, une marque grande taille.

J'avoue je ne suis pas très leggings (néanmoins je met des ballerines, on peut pas être parfaite) mais en revanche j'adooore en porter chez moi les jours de grosse flemme à base de série TV et de pot de Hagen Daaz ("Haaaan tu manges pas des haricots verts toute l'année vu comment t'es grosse ?" diront les mauvaises langues...).

Les leggings, ça reste quand même le plus confortable du monde non ?

 

Un débardeur vert à bretelles spaghetti réglables (ça c'est cool) vient l'accompagner. Je sens qu'il va lui aussi être de sortie les dimanches cocooning même si il peut être porté sous une chemise par exemple. Ce sont 2 pièces sobres qui respectent bien le thème de la box et qui peuvent également être bien pratiques pour les sportives.

 

 

LE PIN'S (9 euros)

 

 

Divine Rondeurs - Big or not to big (1)
 

 

Dans cette box, on retrouve également un pin's (putain ça me ramène dans les 90's quand mes frères les collectionnaient) dont je suis complètement fan et qui vient de "Curly Sue".

"100 % perfect the way I am" : je ne pouvais pas être plus d'accord avec cette phrase ! (Mes chevilles vont bien, merci)

A accrocher sur son perfecto pour montrer à Dame Ginette qu'elle a pas intérêt à vous brancher sur la taille de votre derrière (non mais) !

 

 

LE SAVON COEUR (1 euros)

 

 

Divine Rondeurs - Big or not to big (3)
 

Un savon en forme de coeur qui vient de "La savonnerie de la Drôme" s'est lui aussi glissée dans la box.

IL SENT MONSTRUEUSEMENT BON ! Ce truc m'a embaumé toute la boite et même les vêtements se sont imprégnés de son odeur de Thé vert. Je pense que je vais le glisser dans mes tiroirs afin que mon linge garde une odeur de propre et non pas de renfermé...

 

 

UNE JOLIE AFFICHE (9,50 euros)

 

 

Divine Rondeurs - Big or not to big (8)
 
 
Cette affiche est à se placarder sur la tête les jours où ça va pas.
Le moral en berne ? Un coup d'oeil dessus et hop un coup de boost !
Bon okay, il reste aussi la solution du pot de Hagen Dass mais c'est mloins décoratif...

 
GOURMANDISES & GOODIES
 
 
Divine Rondeurs - Big or not to big (7)
 
Divine Rondeurs - Big or not to big (2)
 
Pour finir, on retrouve une petite sucette (j'arrêtais pas d'en boulotter pendant les cours quand j'étais au lycée) ainsi que quelques goodies : des bons plans, des codes promos, des autocollants et des échantillons "One beauty Switzerland" (j'aurai je l'avoue aimé retrouver un produit de beauté en Full Size afin de pouvoir mieux tester cette marque, même si j'imagine que pour une box qui débute ce n'est pas évident).
 
En tout cas, je trouve vraiment chouette d'avoir une box adaptée à nos formes (notamment pour les vêtements) et j'espère que le concept va continuer d'évoluer :) !
 
 
La box Divines Rondeurs est disponible ici
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Audrey
commenter cet article


Big or not to big - Welcome

médaillon portrait

 

Audrey,

mordue de mode et plus que dodue,

vous invite dans son univers.

Contact : bigornottobig@gmail.com


Big or not to big - Follow Me








Ma Page sur Hellocoton




Big or not to big - Archives
Big or not to big - rubriques




Big or not to big - rechercher

big or not to big - newsletter